25 novembre 2018

un homme a traversé le désert sans rien boire

  Un homme a traversé le désert sans rien boire Et parvient une nuit sur les bords de la mer Il a plus soif encore à voir le flot amer Cet homme est mon désir, la mer est ta victoire.   Tout habillé de bleu quand il a l'âme noire Au pied d'une potence un beau masque prend l'air Comme si de l'amour - ce pendu jaune et vert- Je voulais que brûlât l'horrible main de gloire.   Le pendu, le beau masque et cet homme altéré Descendent dans l'enfer que je creuse moi-même Et l'enfer c'est toujours : Je voudrais... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,

17 juillet 2018

je crois que je désabuse un peu, beaucoup, passionnément

Je crois que je désabuse un peu. C’est vrai. Loin de moi de minimiser cette belle victoire de l’équipe de France dans le Mondial de Foot 2018 mais quand même, on ne peut pas dire que… Non, j’ai dit que je n’allais pas critiquer. Non, même hier, je trouve que leur retour triomphal sur l’autoroute, sur les Champs Élysées et même au palais du même nom, c’était sympa, parfois émouvant et surtout, très joyeux. Bon, je reconnais que moi, les fumigènes, je ne suis pas trop beaucoup pour, j’ai même envie de dire un peu beaucoup contre mais... [Lire la suite]
16 juillet 2018

mouais, c’est bien mais bon

Mouais, c’est bien, c’est même vachement bien mais bon, on a déjà connu à en 98. Bon, d’accord, je sais que cette année, c’est très tendance de se la jouer 20 ans après, mais vous savez quoi, quelque part, même si je suis content et même si je suis fier, quelque part, je m’en fous un peu. Parce que je ne m’y suis pas intéressé. À vrai dire, je n’ai regardé que la dernière demi-heure de la finale. C’est vous dire ! Pendant tout le reste du match, je faisais mes comptes, je faisais des projections pour si je m’arrête en janvier... [Lire la suite]
09 mai 2017

modeste, le triomphe, modeste, surtout

Non, je n’ai pas attrapé la grosse tête, depuis dimanche et mes chevilles n’ont pas enflé d’un iota (ça se dit, ça ?... Dorénavant, oui…) Non, je suis resté les pieds sur terre et les idées bien en place. Comment j’ai fait ? Tout simplement parce que j’en ai les capacités intellectuelles et morales. Et aussi un peu parce que je suis (bien) entouré et que ça suffit à me servir de clignotant si jamais je devais dépasser la ligne Maginot. Ce qui ne risque pas d’arriver, tel que je me connais. Et puis surtout, que voulez-vous,... [Lire la suite]
08 mai 2017

je chante sur mon chemin

Je chante, je chante soir et matin, je chante sur mon chemin… Je ne sais pas pourquoi mais j’ai le cœur léger, aujourd’hui. Je me sens bien. Calme et détendu. Plein d’espoir. Rassuré et prêt à continuer sur la même route. Je chante sur mon chemin car je suis content, je suis heureux. Il y a des moments importants dans une vie et aujourd’hui en est un. Ça ne durera peut-être pas alors, j’en profite. Au moins quelques heures. Je chante sur mon chemin et je siffle dans ma tête. Jusque sur la colline, là-bas. Maintenant, j’en suis sûr,... [Lire la suite]
28 avril 2017

j’avoue que j’ai (un peu) peur

Tout comme il existe des plafonds de verre qui n’arrivent pas à sauter sans qu’on s’explique vraiment pourquoi, je ne sais pas réellement justifier ce sentiment de crainte qui m’habite un peu plus fort de jour en jour depuis dimanche. Oui, parce que dimanche soir, une fois le moment d’euphorie passé, je suis retombé dans le réel. Dans la crudité de la vérité du quotidien. J’ai eu du nez quand j’ai dit que je m’étais abstenu d’ouvrir une bouteille de Prosecco pour arroser une certaine victoire car il ne fallait évidemment pas brûler la... [Lire la suite]

28 novembre 2016

a-t-on fait le bon choix, le franc choix ?

François Deuxième a été proclamé roi de la primaire des Républicains, hier soir. Pas auto-proclamé, non, carrément élu, plébiscité voire ratifier. Impossible de contester sa victoire. Il sera donc probablement notre prochain président de la République. J’ai encore une fois misé sur le mauvais cheval. J’ai misé deux euros mais j’ai perdu. J’ai l’habitude. Déjà, pour les primaires socialistes, en 2011, j’avais perdu. Déjà, en 2007, j’avais perdu. De toute façon, dès que je veux voter pour une femme, je perds. Alors, mesdames, si vous... [Lire la suite]
26 janvier 2015

Είμαι ο Τσάρλι

Il y a pourtant une énorme différence entre « cela suffit » et la suffisance. Entre le « cela suffit » du peuple grec et la morgue de Jean-Luc Mélenchon, hier soir, lors de l’annonce de la victoire de la coalition de la gauche radicale, Syriza, dirigée par le jeune et pimpant Alexis Tsipras. Parce qu’on aura beau dire, mais que contester, dans cette élection démocratique ? Vox populi, vox dei, si je puis m’exprimer ainsi. Alors bien sûr, ça m’arrange que ce soit un parti d’extrême gauche plutôt qu’un parti... [Lire la suite]
11 décembre 2014

le jour J

Nous sommes le jour J. Comme jeudi. Et comme je dis que c’est le bon jour. Ça tombe super bien que ça soit aujourd’hui jeudi, le jour J. Parce que, pour un peu, à vingt-quatre heures près, on aurait été le jour M (on n’aurait pas été dans la M) ou le jour V, peut-être un jour de victoire mais ça n’est pas garanti sur facture. On ne le sait jamais à l’avance. À l’avance, justement, tiens, puisqu’on en parle, parlons-en. Ce billet est écrit à l’avance car ce jeudi est férié pour moi à plusieurs niveaux. Bien sûr, je suis allé travailler... [Lire la suite]
17 mai 2014

prochain arrêt

J’ai décidé d’arrêter d’utiliser le verbe « arrêter », de l’écrire et de le dire. Je ne sais pas si ça va être facile mais en tout cas, je vais non seulement essayer mais je vais m’y efforcer, m’y contraindre et tenter de m’y tenir. Parce que je suis comme ça, moi. Parce que je me dis qu’arrêter de dire arrêter, si j’y parviens, ce sera un bel exploit. Ça sera remarquable et c’est pour ça que je l’annonce déjà car je me connais, je suis sûr de mes capacités. Je me connais comme si je m’étais fait moi-même. Sans doute encore... [Lire la suite]