15 septembre 2019

à iscarrosse

moi suis à encore iscarrosse, moi vais sans errance me conserver à iscarrosse encore six moins une moins une moins une aurores mais aussi six moins un mois un moins un soirs avec avancé à me casser à iscarrosse moi ai eu un rêve : écrire un énoncé sans aucune essence encore sur ni sous mes raies avec mes rosseries, moi aimerais vous aimer ça ainsi moi mesure nécessaire écrire une rosserie en avance et vous aimerez ânonner ce moi ai romancé, moi aurais aussi aimé écrire avec vers et rimes mais une novice occurrence ? Voici... [Lire la suite]

15 avril 2019

un jour triste à écrire des poèmes mélancoliques

Hier, c’était un dimanche triste. Un jour gris à écrire des poèmes mélancoliques. Ça, j’aurais pu en composer puisque je crois que j’en ai fait pendant des années et que c’est sans doute comme le vélo, ça ne s’oublie pas. Seules les illusions de la jeunesse ont disparu, sinon, je le sais, ma faculté de faire des vers est toujours là. Peut-être devrais-je le mettre dans mon CV : 60 ans, capable de faire des sonnets, des mâtines et des vers libres. De préférence des vers libres, bien insister sur ces derniers. Hier, c’était un... [Lire la suite]
09 avril 2017

quand il est mort, le poète

Quand il est mort, le poète, il y aura quarante ans dans deux jours, je me suis senti triste, comme dans la chanson car ce poète-là, c’est lui qui m’a donné le goût des vers et je l’avais même choisi pour mon oral de rattrapage au bac français puisque je m’étais ramassé à l’écrit (3/20 à la grande déconvenue de ma prof de français qui n’a pas compris pourquoi j’avais fait un tel hors-sujet : ne parler que de mon antimilitarisme sur un commentaire de texte qui parlait de la mort) et c’est sa pomme, au poète, qui m’a sauvé... [Lire la suite]
14 mars 2017

des mots qui ne riment à rien (ou pas à grand-chose)

Finalement, j’ai pu accéder à mon espace personnel, dans mon blog, hier, vers 17h30. J’avoue que je n’y croyais plus trop car plus de deux heures sans pouvoir me connecter, j’ai vraiment cru que la censure était passée par là. À cause de Pénélope ou à cause de Marine. Mais non, plus de peur que de mal. Quoique… Quoique…  Plus de peur que de mal ? Pas autant que si j’avais remplacé mon billet quotidien par un poème car pour me venger, j’ai failli faire des vers. Des vers pour oublier. Mais j’ai eu des problèmes de rimes. ... [Lire la suite]
26 novembre 2016

mon dernier émoi de lecteur

Il n’est pas très vieux, mon dernier grand émoi de lecteur. Il remonte à une dizaine de jours, si je ne me trompe pas. En parcourant le numéro 3488 de Télérama, je me suis arrêté, comme chaque semaine, aux pages de critiques littéraires, entre autres. Et là, chaque mardi ou mercredi, je prends quelques minutes précieuses pour lire le poème dans l’encart bleu : Rimes riches. Bien souvent, je corne la page pour penser à la récupérer pour la conserver, quand nous serons passés à la semaine suivante, à une autre semaine. Et ainsi, je... [Lire la suite]
02 novembre 2016

vers la rechute

Il y a vingt ans Il y a déjà vingt ans Il y a vingt ans déjà Que je n’ai pas Que je n’ai pas écrit De poème   Il y a bientôt vingt ans J’ai décidé de rompre avec elle J’ai décidé de partir loin d’eux J’ai choisi l’abstinence J’ai choisi l’absence   Plus un vers Plus une rime Plus rien qui ne rime à rien Plus d’envolée lyrique Plus d’embellie fugace Plus rien qui ne rime en rien   Plus de mélancolie au long cours Plus de chagrins isolés Plus d’amours désespérées Plus d’unilatéral Plus rien depuis... [Lire la suite]
02 septembre 2015

inspirer

Pas trop l’inspiration, aujourd’hui. J’ai regardé si je n’avais jamais rien écrit sur début septembre mais je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied dans les boîtes cartonnées du même nom : je suis très conservateur, quand j’en achète car je trouve que ça sert bien, pour ranger des tas de petites choses qu’on oublier jusqu’au jour où on tombe dessus, on soulève le couvercle en se demandant ce qu’il peut y avoir dedans et c’est un peu comme une malle qu’on ouvre dans un grenier, certains objets vous reviennent alors en mémoire alors... [Lire la suite]
01 janvier 2014

l'esprit torze

Je ne pense pas avoir l’œil torve, je n’ai pas le physique ni la carrure pour ça mais j’ai l’esprit torze, ça, c’est acquis. Ou c’est inné, c’est à vérifier mais nous ferons ça un autre jour qu’un jour férié. Ce matin, je me lève avec l’esprit encore plus torze que d’habitude parce que nous venons juste d’entrer dans la nouvelle année, la deux-mille-quatorzième du nom. Et ce nombre chante à mes neurones car il me fait penser à un fanzine que j’ai voulu créer dans les années 80, un fanzine que j’avais intitulé Quatorze et pour lequel,... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,