07 mars 2019

et, avec lui, une lueur d’espoir

Le soleil est revenu après une nuit non seulement bien noire mais des bourrasques de pluie et des vents diluviens. Heureusement, au plus fort de ce qu’on pourrait appeler une tempête, j’étais au boulot, vers 4h et j’entendais le roulement des grosses averses sur le toit du bâtiment et je me suis dit : « Tiens, il pleut et pas qu’un peu ! » et ce n’était pas utile que j’aille mettre le nez dehors pour m’en assurer, je savais très bien ce que je disais, ce que j’affirmais. Oui, je peux être très affirmatif même en... [Lire la suite]

16 avril 2018

il y a pile trente ans

Se traîner presque lamentablement. C’est ainsi que je pourrais définir ma façon d’être de tout le week-end. Une impression d’être vide. Une sensation de n’être rien ou si peu de choses. Ce qui est le cas, objectivement, quand on a conscience de n’être que ce qu’on est et que ce qu’on vaut. C’est vrai, ça, que restera-t-il de moi dans deux cents, dans cent, dans cinquante ans ? De la poussière vite éparpillée au gré des vents peut-être même contraires. Alors, si seulement ça pouvait suffire à me faire relativiser mon mal-être, ce... [Lire la suite]