23 décembre 2017

bec sucré ou bec salé ?

En ce qui me concerne, je suis plus bec salé que bec sucré mais je ne crache pas sur certains plaisirs de fins de repas, de quatre heures ou de gourmandises, comme ça, au simple gré de mes envies, sur le moment, quand ça me prend. Mais je suis quand même naturellement plus salé. J’aime plus les plats principaux, les salades composées et les bonnes entrées sans parler des soupes ou des amuse-gueules pour les apéritifs. Mais je ne refuse pas un dessert au café, à la vanille ou à la fraise. Mais pas au chocolat ni à la noix de coco.... [Lire la suite]

27 juillet 2016

pudding aux abricots

Hier, je me suis allongé sur un fauteuil relax (dans un fauteuil relax ?) le temps de faire une sieste de largement plus d’une heure et quand j’ai pris ma douche, avant d’aller dormir, j’ai vu que j’avais pris un énorme coup de soleil sur les cuisses, entre les genoux et là où s’arrêtait mon short. Une ligne de démarcation vanille-framboise des plus droites. Ce n’est pas gravissime vu que je n’ai pas eu mal. Disons que j’ai les cuisses rouges, c’est signe que je suis en bonne santé, non ? On va dire que oui mais rapidement,... [Lire la suite]
11 juillet 2015

serial gourmand

Certains de celles et ceux qui viennent lire mes billets le savent, ils sont peu nombreux mais ils ont cette chance extraordinaire de le savoir, je m’essaie un peu à la magie après m’être essayé au pastiche d’artistes connus. À défaut de l’être moi-même, je singe ceux qui sont en pleine lumière et j’en récupère quelques rayons au passage. Faut bien ça pour nourrir les feux de la rampe. Et donc, là, je viens de m’essayer au transformisme. Parce que c’était nécessaire et urgent. Parce qu’il le fallait. Ni plus, ni moins. Je vous... [Lire la suite]
18 décembre 2014

un quart d'heure de célébrité

(ou : le voyageur incognito ou encore : les avantages et les inconvénients d’être une star)   Hier, j’ai brièvement évoqué Arnold dont c’était l’anniversaire et justement, à propos d’Arnold, comme il est à la Gomera jusqu’à la fin du mois et comme ça n’a rien à voir avec ça et que lui-même est si peu concerné par ce que je vais dire, je vais vous raconter une anecdote géniale qui m’est arrivé en mai 2010. Il n’y a que quatre ans et pourtant, ça fait déjà quatre ans.   Il faut dire que ce fut cette année-là, ce... [Lire la suite]
14 mai 2014

chariot de desserts

Il y a un élément essentiel, dans un mariage, c’est le gâteau, la pièce montée, le dérapage sucré qu’on se pardonne parce que franchement, si on ne se fait pas plaisir ce jour-là, quand peut-on le faire ? Alors, j’ai décidé de ne pas prendre le gâteau chez le traiteur qui s’occupe du reste du buffet dînatoire mais de le prendre chez un pâtissier que j’aurai choisi moi-même. Et aujourd’hui, je me suis donné la mission possible de prospecter plusieurs d’entre eux. C’est ce que j’ai fait et je suis rentré chez moi avec cinq... [Lire la suite]
23 décembre 2013

on ne dit pas "je veux"

Quand j’étais petit, on m’a appris à ne pas dire « je veux », mais « je voudrais », « il me plairait », « il me saurait particulièrement gré d’avoir le bonheur d’avoir… » sans oublier le « s’il te plaît », à la fin, sinon, je pouvais demander plusieurs fois sans jamais avoir ce que je voulais. Ce que j’aurais aimé avoir. Ce qu’il m’aurait été particulièrement gré d’avoir le bonheur d’avoir… », je pouvais toujours courir, je n’aurais rien eu. Que dalle. Que t’chi. Peau de balle.... [Lire la suite]