25 novembre 2017

et pendant ce temps-là, la banque alimentaire

Dans ma colère d’hier, contre le black Friday (qui n’est pas encore terminé, hélas !), j’ai oublié de dire que pendant ce temps-là, pendant que les névrosés de la consommation couraient dans les supermarchés pour ne rater aucune (bonne ?) affaire, à l’entrée et à sortie, se trouvaient les bénévoles pour la collecte national de la banque alimentaire. Une espèce de non-sens le plus total. On marche sur la tête. Certains, une grosse poignée sont allés gaspiller leur argent et pendant ce temps-là, d’autres n’ont pas de quoi... [Lire la suite]

27 mars 2017

dernière station avant l'autoroute sans fin

C’est mon dernier après-midi avant la reprise du boulot, la nuit prochaine. Mes dernières heures de liberté avant l’emprisonnement dans mon travail jusqu’aux prochaines vacances, ma prochaine permission et après, je sais que rien n’aura lieu avant septembre, dans le meilleur des cas et encore après, les mois en « bre », ça sera la fin d’une année avant une nouvelle et moi, avec encore un peu moins de temps avant d’atteindre cette inaccessible étoile (à vue de nez) qu’est ma retraite, pour l’instant. Je sais que parler sans... [Lire la suite]
16 janvier 2017

il y a un moment, il faut savoir dire stop

C’est ce que se disent tous les conducteurs qui voient le panneau correspondant. Enfin, la majorité d’entre eux. Parce qu’on en connaît certains, ils sont moins précautionneux du code de la route. Et ça se généralise. Les passages aux stops sans s’arrêter, idem aux feux rouges et je ne passerai pas sous silence les sens interdits pris quand même parce qu’il ne faut pas déconner, ça n’engage à rien de les prendre tant qu’il n’y a personne qui vient dans le sens contraire, le bon sens. Dans l’immeuble de l’autre côté de la rue, c’est... [Lire la suite]
27 novembre 2016

j'avais surtout envie de faire pipi

Je n’ai pas voté lors du premier tour des primaires des Républicains car je ne me sentais pas totalement en osmose avec l’idée de signer une charte comme quoi je partageais leurs valeurs (moi, j’ai toujours voté écolo ou socialo…) et je n’avais pas envie de donner deux euros à un parti qui, même s’il a changé de nom, a déjà reçu beaucoup du Sarkothon et peut-être même encore d’autres sources... mais je n’en dirai pas plus. Cela dit, en constatant le résultat de la semaine dernière, comme je n’aurais terminé que quatrième sur sept,... [Lire la suite]