22 juillet 2019

en plein séminaire de travail

Je suis en plein séminaire de travail. On m’a appelé au dernier moment et je n’ai pas pu rentrer de Biscarrosse comme je l’avais prévu, de rentrer sur Bordeaux, de rentrer de là-bas à ici ou plutôt d’ici à là-bas puisque je suis encore là-bas et non pas ici. Et en plus, j’ai des gros problèmes de réseau, c’est-à-dire que je n’ai pas le droit de me connecter plus de cinq minutes par jour car nous sommes en plein séminaire de travail du matin au soir. Je n’ai pas une minute à moi. Oui, exactement, du matin au soir. Du matin où je me... [Lire la suite]

01 juillet 2019

solitude

Je marche sans arrêt Dans cette énorme ville Où gronde le murmure Immense de la mer, Où l’on perçoit à peine Le signe d’une étoile, Le galop d’un cheval Dans la rue, le matin, L’agile des oiseaux Sur les arbres de neige, Le cri vert des bateaux Dans les vagues de marbre. Je marche sans arrêt Perclus de solitude, Dans ces déserts mortels Tout luisants de regards. J’entends autour de moi Des plaintes étouffées, Des soupirs de bonheur Fragiles roses mortes. Heureusement ma lampe, Phare de mes automnes Brille là-bas au loin Dans le fond... [Lire la suite]
09 mai 2018

le secret

Sur le chemin près du bois J’ai trouvé tout un trésor Une coquille de noix Une sauterelle en or Un arc-en-ciel qu’était mort. A personne je n’ai rien dit Dans ma main je les ai pris Et je l’ai tenue fermée Fermée jusqu’à l’étrangler Du lundi au samedi. Le dimanche l’ai rouverte Mais il n’y avait plus rien Et j’ai raconté au chien Couché dans sa niche verte Comme j’avais du chagrin. Il m’a dit sans aboyer : “Cette nuit, tu vas rêver.” La nuit, il faisait si noir Que j’ai cru à une histoire Et que tout était perdu. Mais d’un seul... [Lire la suite]
10 septembre 2017

Blog tancat per una setmana

Bé, amb una mica de sort, ens haurem anat en 3 hores, però no garanteix res, mai se sap ... Amb sort aquesta nit dormirem a Castell d'Aro Ptlaja, al costat de la mar i anem a escoltar les onades, la nit següent ... Normalment, jo tornarem el proper dissabte, 16 de setembre, però el blog tornarà a obrir només de diumenge a dissabte a la nit, no vull empènyer-me.  
Posté par sibal33 à 08:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
04 mars 2017

les roses de Saadi

J’ai voulu ce matin te rapporter des roses ; Mais j’en avais tant pris dans mes ceintures closes Que les nœuds trop serrés n’ont pu les contenir.   Les nœuds ont éclaté. Les roses envolées Dans le vent, à la mer s’en sont toutes allées, Elles ont suivi l’eau pour ne plus revenir ;   La vague en a paru rouge et comme enflammée. Ce soir, ma robe encore en est toute embaumée… Respires-en sur moi l’odorant souvenir.   Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)
Posté par sibal33 à 16:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
18 septembre 2015

l'invitation au voyage

Finalement, nous avons décidé d’écourter notre séjour aux Sables. Nous devions initialement partir vendredi, faire une halte chez les parents et rentrer samedi sur Bordeaux mais nous avons avancé notre départ à jeudi car il y a des moments dans la vie où il faut savoir s’arrêter, dire stop et passer à autre chose. Cette année n’aura pas été une grande année, sauf pendant la première semaine de nos vacances quand il y avait du monde, des rires, des échanges et qu’on se serrait un peu sur la grande table de la terrasse pour tenir tous... [Lire la suite]

17 septembre 2015

voyelles (hommage à Arthur)

A noir comme un magicien sur scène qui fait des tours sidérants que le public aime sans comprendre avec un mot qui comprend le plus de A : abracadabrantisera. E blanc comme l’écume des vagues les jours de tempête à Merlevenez en Bretagne là où le nom des habitants est celui de la langue française qui comprend le plus de E : merlevenezienne. I rouge comme les anarchistes qui n’aiment pas la discipline, et qu’on peut caractériser avec un mot rare mais qui comprend le plus de I : indisciplinabilité. O bleu (on échappe... [Lire la suite]
13 septembre 2014

sur la mer calmée

Deux jours de grande marée calme et tranquille. Était-ce bien ou était-ce un peu frustrant ? C’était bien. Mais c’était aussi un peu frustrant. Parce que même si ça n’était pas spectaculaire avec des grosses gerbes qui se formaient quand les vagues se fracassaient contre le Remblais, on a quand même vu une mer d’huile, comme un lac, pendant ces derniers jours. Une mer calmée-eu sur laquelle les suppistes (ceux qui font du Stand Up Paddle board) évoluent avec une certaine grâce comme autant de Jésus marchant sur l’eau. Oui, mais... [Lire la suite]
11 septembre 2014

de vagues questions

C’est mardi qui était notre dernier jour de location de vélos. Comme le patron et Isabelle partent jeudi, nous avons pensé qu’il serait bien de consacrer leur dernière journée au spectacle de la grande marée ainsi qu’à de la plage et à un peu de baignade. Aussi, alors même que nous en avions déjà plein les pattes (de crabe), nous sommes partis en direction du Puits d’Enfer et là, nous devions peut-être pousser jusqu’à Cayola. Ou pas. Nous nous sommes arrêtés un peu avant ce qui était prévu car nous avons pensé que ça serait bien... [Lire la suite]
31 août 2014

vagues impressions

Je suis en train de regarder l’océan, les vagues et le quelques petits phoques qui attendent de pouvoir se lever sur l’eau. J’ai petit déjeuné après avoir dormi jusqu’à 8h25. Une anormalité quand on me connaît. Une heure très tardive. Comme si la journée était déjà à moitié terminée sans que je n’en aie rien vécu. Mais ça va aller. Je suis sorti pour acheter une baguette de pain frais. J’ai mangé des tartines sur la terrasse en faisant attention à ne pas faire plus de bruit que les vagues avec ce pain croustillant. J’ai vu quelques... [Lire la suite]