05 janvier 2018

ennuyeux

En cette semaine calme… Non, en cette semaine très calme… Non, en cette semaine trop calme, au travail, je peux le dire haut et fort mais pas trop pour ne pas réveiller mes collègues qui se sont peut-être endormis : je m’ennuie. Je n’ai que deux à trois heures de boulot à faire et le reste du temps, je m’ennuie. J’attends, j’impatiente et je me languis. Je rêve d’activités plus intenses et plus denses. Je regrette la semaine de Noël où j’en ai eu ras la casquette et où je faisais des journées de 12 ou 13 heures d’affilée. Alors... [Lire la suite]

19 septembre 2017

en transit, pas du tout intestinal

Bon, alors comme ça, je suis toujours en vacances mais comme je suis chez moi, j’ai surtout l’impression d’être en week-end. Ça ne va pas durer aussi longtemps que les contributions car dès demain, je reprends la route. On peut donc dire que je suis en transit. Mais pas du tout en transit intestinal. Juste en transit comme quand on va très, très loin en avion et qu’on a des correspondances qui sont tellement longues qu’on doit passer une nuit à l’hôtel. Sauf que là, moi, ça aura fait trois nuits chez moi. Rien de très exotique mais... [Lire la suite]
10 septembre 2017

Blog tancat per una setmana

Bé, amb una mica de sort, ens haurem anat en 3 hores, però no garanteix res, mai se sap ... Amb sort aquesta nit dormirem a Castell d'Aro Ptlaja, al costat de la mar i anem a escoltar les onades, la nit següent ... Normalment, jo tornarem el proper dissabte, 16 de setembre, però el blog tornarà a obrir només de diumenge a dissabte a la nit, no vull empènyer-me.  
Posté par sibal33 à 08:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
09 septembre 2017

l'immobilisme

L’immobilisme, une veille de départ en vacances, je dois admettre que ça ne me convient pas. Ça ne me convient pas du tout. Au contraire, ça heurte mes façons de vivre et de voir les choses. Alors, je voudrais officiellement dire que ce n’est pas que parce que je ne serai pas là que ne manifesterai pas à Bordeaux la semaine prochaine, dans le cadre des Mélenchonneries et autre connades. Parce que j’en ai assez d’entendre quelqu’un, que j’aimais pourtant bien, avant, penser qu’il a le peuple entier derrière lui pour s’opposer à tout ce... [Lire la suite]
08 septembre 2017

dix minutes, douche comprise ?

Bon, il est presque 13 heures (elles sont presque 13, les heures) et si je calcule bien, il ne me reste que dix minutes, environ, pour écrire mon billet du jour et prendre ma douche. Il n’y aura donc pas de préliminaires. Ou alors, il n’y aura que des préliminaires. Pour les liminaires, on verra une autre fois, un jour où j’aurai un peu plus de temps. Et où je ne serai pas obligé de prendre une douche dans un certain affolement parce que là, il faut que je sois à 14h pétantes chez le patron où une voiture avec chauffeur va venir nous... [Lire la suite]
06 septembre 2017

alors, on part ou on ne part pas ?

Contre toute attente, aux dernières nouvelles, il semblerait bien que l’on va partir, comme nous l’avions prévu, il y a deux ou trois mois. Partir sur la Costa Brava, pendant une semaine, à partir de dimanche prochain (j’informe que le blog sera plus que probablement fermé à cette occasion car la señorita, elle sera pas là) mais j’ai encore quelques doutes. « Quelques doutes m’habitent », viens-je de chuchoter à l’oreille de mon sexe que je viens de réveiller alors qu’il était tranquillement en train de se reposer dans mon... [Lire la suite]

04 septembre 2017

l'heure de la sorti-ie

Pour beaucoup d’enfants et d’adolescents, aujourd’hui, c’est le jour R. Le jour de la rentrée. Il fait gris, il pleut, il automne et ça tombe pile poil pour coller avec le sentiment que les vacances sont bel et bien finies. Pour ma part, c’est ma dernière semaine avant quinze jours de congés mérités comme jamais. Il n’empêche que moi, le jour de la rentrée des classes, j’aimais bien ça quand j’étais scolarisé. Que ce fut en primaire, au collège ou au lycée. Pourquoi j’aimais ça le premier jour d’école ? Parce que j’adorais... [Lire la suite]
03 septembre 2017

le plus dur est fait

Finalement, à force d’attendre quelque chose avec une certaine impatience (mêlée d’une légère anxiété : que tout se passe bien, que tout soit bon, que tout le monde se sente à l’aise…), c’est comme pour les vacances, une fois que c’est arrivé, ça file à toute vitesse et à peine le temps de commencer que c’est déjà l’heure de terminer et alors, on se dit que le plus dur est fait : la préparation. Mais le plus dur de l’après n’est pas encore fait ? Non, le plus dur de l’après, il était déjà terminé à 90% avant que neuf... [Lire la suite]
31 août 2017

licence expirée

Vous savez quoi ? Il y a des jours où il n’y a rien qui va. Ça a commencé par le fait que je doive me lever plus tôt que d’habitude car depuis le début de la semaine, la facturière de nuit est malade et comme nous sommes déjà en effectifs réduits car 1/3 du personnel de jour est en vacances, qui c’est qui s’y est collé ? C’est bibi. C’est chéri bibi ! Donc, depuis 3 matins, je fais son travail et je fais le mien, le tout en un temps plus nocturne que diurne et je suis sur les rotules, comment veux-tu, comment... [Lire la suite]
30 août 2017

ça s’organise tant bien que mal

Quand on vous dit que, passé un certain âge, tout fout le camp et que c’était mieux avant, forcément. La nostalgie, quand elle nous tient, elle nous balance dans la figure qu’elle est bien ce qu’elle a toujours été : une sournoise qui nous fait tantôt du bien, tantôt du mal. Parce que c’est toujours un peu étrange de penser à ce qu’on a vécu, à ceux qu’on a connus (et qui ne sont plus là soit parce qu’ils ont disparu, soit parce que l’éloignement a fait que…) et à tout ce temps passé qui ne se rattrape guère, qui ne se rattrape... [Lire la suite]