26 janvier 2020

mourir pour autre chose que des idées

Il paraît, attention, je parle sans avoir vérifié mes sources, je dis bien : il paraît ; il paraît, donc, qu’on a un risque sur 6 de mourir d’une crise cardiaque mais qu’on a zéro risque de mourir d’une cerise cardiaque car les cerises cardiaques n’existent pas. Mais il n’y a qu’un risque sur 28 de mourir d’un accident vasculaire cérébral. En revanche, zéro risque de mourir d’un infractus, contrairement à ce que certains prétendent car l’infractus n’existe pas, à la différence de l’infarctus. Soyons précis, SVP. La deuxième... [Lire la suite]