16 octobre 2018

fille

Hier, je me suis beaucoup gaussé de la Périchole comme si je me moquais de tout. C’est vrai que je suis souvent irrespectueux, non, pas irrespectueux, mais pour faire un bon mot, je serais capable de dire pis que pendre de mon père et de ma mère, tuer ma sœur et battre mes frères quand ils sont chauds. Alors, tout d’abord, j’ai adoré ce spectacle et quand je dis que j’aime Offenbach, j’aime vraiment Offenbach, que personne ne se méprenne sur mes intentions. Et pour montrer que je suis aussi capable d’être quelqu’un de sérieux, que je... [Lire la suite]

23 mai 2018

aimer et s'enfuir vite

C’est un peu ça, le problème. Non, pardon, c’est un peu ça, mon problème. Dans ma vie, je n’ai fait que ça. Aimer et m’enfuir vite. Ou peu s’en faut. Car, si je suis capable d’aimer à la puissance 100 voire 1000, je ne sais pas cultiver ça au point d’en vivre longtemps. Hormis deux ou trois exceptions, évidentes. Mais pour le reste, pour le quotidien, dès que je tombe dans un cycle routinier, j’ai envie d’autre chose. Je ne suis jamais content de ce que j’ai ou de ce que je fais. Et pourtant, le confort apparent du train-train... [Lire la suite]
23 novembre 2017

le fruit de ses entrailles

Ou le fruit de son travail… Quand j’étais petit, que j’allais à la messe ou au catéchisme et qu’on nous faisait répéter les prières, toujours les mêmes, le Pater Noster et l’Ave Maria, je préférais nettement le premier à la seconde. Pourtant, m’adresse à la vierge Marie, c’était un peu comme parler à une deuxième maman, ça avait quelque chose de douillet. Sauf à partir de la quatrième phrase où là, tout d’un coup, ça me dégoûtait un peu. Il faut dire que j’ai toujours été un peu (!!!) délicat et les mots ont toujours eu du pouvoir sur... [Lire la suite]
27 octobre 2013

tout est bon dans le cochon

Langue de bœuf sauce piquante : vous choisissez un bœuf dont vous êtes éprise et vous le séduisez jusqu’à ce qu’il s’apprête à vous embrasser sur la bouche, à ce moment-là, mais vraiment à ce moment précis, vous prenez quelques gouttes de Tabasco dans la bouche et vous vous laissez embrasser. Cervelle de veau en beignets : sans vous faire remarquer de la Ligue de la Protection des Génisses et des Veaux, vous enlevez un petit veau et vous lui tapez sur le crâne à toute force et ainsi, quand vous lui aurez bien beigné la... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 06:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,