16 avril 2021

la culture, c’est comme la confiture, il faut aimer le sucre

Hier, pensant me coller, le président m’a demandé quel était le prénom de Niépce (l’inventeur de la photographie) et moi, tout de go, je lui ai répondu « Nicéphore) dans la foulée. Tel est pris qui croyait prendre, il a voulu m’avoir et c’est moi qui l’ai eu. Je connaissais la réponse et il n’en est pas revenu. Il s’est retrouvé ébahi. Si seulement il avait été également un peu admiratif mais là, c’est beaucoup lui demander. D’autant qu’il n’a pas pu dire que j’avais filouté, j’étais en train d’écosser des fèves fraîches. Donc,... [Lire la suite]

14 février 2021

si je t’aimeu, prends garde à touaaa

Si je t’aime, prends garde à toi car tu ne sais pas où tu mets les pieds, tu ne sais pas de quoi je suis capable, tu ne sais pas jusqu’où je peux aller. Tu ne sais pas jusqu’où je peux mettre les mains. Tu ne sais pas à quelle hauteur je peux t’aimer et tu ne sais pas jusqu’où il faudra que tu prennes garde à toi. D’abord, n’oublie jamais que si je t’aime, un jour, je ne serai plus là et alors, quelle déception pour toi, si tu t’attendais à ce que ça dure toutes nos deux vies réunies ! Et quelle surprise pour toi de voir comment... [Lire la suite]
06 novembre 2020

un, deux, trois, soleil !

Un, deux, trois, soleil ! Donald, tu as bougé, tu as un point de pénalité. Bravo, Joe, toi, tu commences bien la partie, tu es en tête. Non, Donald, tu n’as pas gagné, le jeu vient à peine de commencer et il n’est pas terminé. Et oui, tu as bougé. De toute façon, tu bouges tout le temps : que ce soit à « un, deux, trois, soleil », au « Mikado » ou aux jeux de patience. Tu ne peux jamais t’en empêcher. Et tu sais, tu vas devoir apprendre à devenir beau joueur car sinon, bientôt, plus personne ne voudra... [Lire la suite]
26 mars 2017

Saint-Jacques a dit « lève-toi tôt et marche »

Ce matin, alors que je dormais juste avant de ne plus dormir, j’ai entendu comme une voix venue de l’au-delà qui m’a dit : « lève-toi tôt et marche. » Tout d’un coup, je me suis cru être Emmanuel Macron et je me suis dit « tiens, je suis Emmanuel Macron ! Ça change… » mais en fait, non, après m’être pincé pour être sûr que je ne rêvais pas, comme je me suis fait mal, c’est que j’étais totalement conscient mais ça m’a fait comme un drôle de choc. Néanmoins, j’ai profité d’être Emmanuel Macron pendant... [Lire la suite]
13 mai 2015

festival de

J’aurais pu faire l’effort d’aller à Lourdes mais je n’en avais ni envie, ni besoin. Et encore moins l’envie de faire cet effort. Ni même d’être un bon chrétien car, dans tous les cas, je préfère qu’on dise de moi, par derrière, que je ne suis pas très catholique. Au service à encens, je préfère le service à thé. Comprenne qui pourra. En tout cas, même si je ne travaille pas demain, pour mon troisième jour férié du mois, un record pour moi, il était absolument hors de question que je fasse le déplacement jusque dans la capitale de la... [Lire la suite]
04 janvier 2015

chasse au gaspi

Je voudrais juste revenir sur mon billet d’hier et remettre les pendules à l’heure d’hiver. J’ai présenté mes vœux de grosse, de grosse et de grosses à tout le monde mais en réalité, j’avais quelques restrictions à ajouter aujourd’hui, si je veux être juste et surtout, ne rien gaspiller. Parce que ça n’est pas la peine de souhaiter une bonne année 2015 à celles et ceux pour qui ce sera une année pourrie. Et comme j’ai quelques listes sous les yeux, sans dire aucun nom en particulier, je voudrais juste dire à celles et ceux qui sont... [Lire la suite]