26 juillet 2019

il paraît que demain, vendredi, il va pleuvoir

On nous annonce de la pluie pour demain. À l’heure où j’écris ce billet, nous sommes jeudi et à l’heure où il sera publié, nous serons vendredi. Et il devrait donc pleuvoir. Si seulement ça pouvait être vrai. Même ne serait-ce qu’un tout petit peu vrai. Je ne demande pas une totale vérité mais une partielle. Même avec un faible pourcentage. Comme les matières grasses des produits allégés. Parce que moi, je peux le dire haut et fort, j’en ai un peu assez de ne plus pouvoir respirer autrement qu’en transpirant. Je suis tellement en... [Lire la suite]

25 juillet 2019

excuse en missive

Monsieur le professeur, je sais que je n’ai pas à intervenir dans la vie privée et même publique de mon fils mais là, il fallait que je vous écrive pour vous demander un sursis (avoir un sursis)… En effet, mon fils, à qui vous avez donné un devoir de vacances à réaliser, n’a pas pour habitude de se défiler, même le 14 juillet. Et malgré la difficulté de ce que vous lui avez imposé, il a commencé le travail attendu mais il ne pensait pas transpirer autant pour arriver à ses fins (arriver à son issue) et la canicule environnante... [Lire la suite]
20 juillet 2019

pas avant trois jours encore

Il ne faut pas se leurrer, le texte qu’on attend de moi ne sera pas pondu avant trois jours, encore. Ce n’est qu’une estimation, si ça se trouve, il sera prêt à être publié dans deux jours (ou dans quatre) mais je voudrais juste rappeler que je ne suis pas une machine, que derrière mes mots, il y a un cœur qui bat, qui transpire ( ?), qui s’essouffle, parfois et qui… Non, ça va comme ça. Je voudrais juste mettre les choses au point sur les i, je ne suis pas une machine à écrire, donc. Non, c’est ma pensée, pas toujours canalisée... [Lire la suite]
05 mars 2019

ouvert pendant les travaux

Ce blog restera ouvert pendant les travaux. Ces travaux devraient durer au moins jusqu’au mardi 12 mars 2019, inclus, probablement mais il est plus que probable que dès le lendemain, mercredi 13 mars, nous soyons en mesure de reprendre notre activité normale. D’ici là, nous vous remercions de votre patience pour la gêne occasionnée. Les travaux ne commenceront que dès demain, si tout va bien mais rien ne doit transpirer. Oui parce que je vais tout refaire, du sol au plafond. Pendant que je suis en train de changer de PC portable, je... [Lire la suite]
07 août 2018

se tromper d’un jour en vingt ans, ce n’est vraiment pas grand-chose, si ?

Je le reconnais, je me suis trompé d’un jour en vingt ans. Dans l’absolu, ce n’est pas grand-chose mais je le vis mal. Parce que tout d’un coup, je me rends compte que ma mémoire est poreuse. En plus d’être faillible. Et que ça doit venir du fait que j’ai justement pris ces vingt ans dans la figure. Et même si je sais que quand on aime, on a toujours vingt ans, là, je ne suis pas sûr d’être dans le tout amour. Par rapport à cette erreur de date. D’un jour. Je pensais vraiment bien faire, Chouchou et là, tu vois, je me dis que... [Lire la suite]
14 juillet 2018

roulements de tambour : qui prend la douche ?

Dans mon billet d’avant-hier, j’ai raconté le fait que j’avais envoyé Chouchou faire le cours de gym avec le coach, mercredi. Et Jany, une de mes (rares) lectrices (et encore, je crois que j’ai plus de lectrices que de lecteurs) m’a envoyé un commentaire en forme de question à laquelle je vais répondre. Mais pas tout de suite. D’abord, je voudrais la remercier, Jany l’Envahisseuse… Non, pardon, je me suis trompé de Jany, là, il s’agit de Jany la Discrète qui vient régulièrement me rendre visite et qui, de temps en temps, me laisse un... [Lire la suite]

12 juillet 2018

tu transpires tellement mieux que moi

Tu vois, Chouchou, tu as bien fait d’y aller à ma place, hier, avec Jérémy. Moi, je n’aurais pas su faire tous les exercices qu’il t’a demandé de faire – et tu as bien fait d’obéir, ma réputation était en jeu. Il a bien vu que tu avais plus de force et de résistance que moi. Normal, avec autant d’années en moins… J’ai donc échappé au pire : faire quatre fois la chaise contre un mur, mais sans chaise ! Faire des séries de dix pompes avec les pieds sur un step ! Bon, oui, tu ne l’as fait que trois fois car ensuite, ce... [Lire la suite]
11 juillet 2018

au four (à micro-ondes) et au moulin (à poivre)

Je ne peux pas être partout, Chouchou. Je te rappelle que si tu es à mon service, ce n’est pas que pour mon bon plaisir, ni pou ton bon plaisir, je n’arriverai pas à fournir, cet après-midi et avec cette chaleur, je préfèrerais que ce soit toi qui transpires au lieu de moi. Parce que comme hier, j’ai eu froid, au boulot, je voudrais éviter les amplitudes thermiques néfastes pour mon organisme, on ne sait jamais. Nous entrons dans une des hautes saisons, à mon travail, alors, je ne peux pas me permettre de tomber malade. Ni de tomber... [Lire la suite]
19 juin 2018

des larmes d'insatisfaction

Beuh, il fé trô chô ! J’en ai marre de transpirer comme une serpillère… Mais ça ne se dit pas, ça, « transpirer comme une serpillère ». Si, passe qu’en plus, quand je transpire, je sens mauvais. Bon écoute, de quoi te plains-tu, il fait enfin beau, un peu chaud, certes mais on a assez pleuré pour avoir du soleil, on ne va pas se plaindre. Pense à tous ceux qui ont été inondés et tu comprendras combien cet anticyclone est plus que bienvenu. On va enfin pouvoir prendre un repas dehors, je vais enfin pouvoir faire la... [Lire la suite]
19 octobre 2017

retourner pousser le wagon au fond de la mine

Le retour à la case départ. On va encore dire que je suis un Stéphane-couche-toi-là. Non, pardon, un Stéphane coach-toi-là. Oui, parce que là, dans un peu plus d’une heure, j’ai rendez-vous dans une salle de gym (qui fait partie de celles où je suis inscrit) et je vais discuter avec un dénommé Vincent, professeur de gym particulier. Je le connais déjà un peu mais je le redoute tout en le trouvant très sympa .Parce que je crains qu’il n’oublie que le patron et moi (nous y allons en duo), nous sommes des seniors et donc, il va falloir... [Lire la suite]