05 août 2019

nous sommes sur le pont, en attendant de davigner

Nous sommes sur le pont, moi et mon égo, en attendant qu’on nous autorise à davigner. Je suis rentré hier soir, de Biscarrosse et là, je retrouve mes habitudes de bordelais, sans piscine au pied de la terrasse quand je suis dans le séjour et sans chiens pour me permettre de retrouver mes treize ans, comme à chaque fois que je joue avec eux. Je retrouve les corvées inhérentes à mes us et coutumes quotidiens dont les courses du lundi matin. Et tout à l’heure, je retrouverai mon fauteuil relax sur la terrasse pour un moment de... [Lire la suite]

28 juillet 2017

du calme, du calme et surtout, rester calme

Du calme, du calme et surtout, rester calme. Mais pourquoi s’énerver alors que je suis tout ramolli ? J’en serais bien incapable, même si on me le demandait, encore et encore et toujours. Du calme, du calme, bof, oui, je veux bien mais le plus énervé de tous, c’est loin d’être moi. Vous savez, je me réveille d’une nouvelle grosse sieste bien lourde, alors côté tranquillité, je peux vous en revendre, j’en ai plein les stocks. Ça dégouline de partout. Du calme, du calme et surtout, rester calme. En même temps, je me demande si je... [Lire la suite]
03 mai 2017

faire croire qu’on est une eau dormante

Garder son calme. Être zen. Se concentrer pour n’être plus qu’un jardin japonais, au fond de soi. Respirer au rythme des libellules qui virevoltent à la fois vite et au ralenti. Laisser les grenouilles dans leur bénitier et les taons se faire emporter par le vent. Être zen. Se dire que plus rien ne compte que sa propre foi. Que son cœur. Et que sa motivation. Rester serein. Être zen. Mettre le doigt sur la tranquillité comme si c’était un point G mais oublier les poings avec un g final. Se dire que l’ironie est la meilleure des... [Lire la suite]
06 novembre 2016

le silence d’un dimanche de novembre s’est fait entendre

Début novembre ensoleillé  Quand les chrysanthèmes colorent les souvenirs (Quel que soit l’endroit où se posent les regards) Quand tous les messages de nos ombres allongées S’en sont allés   C’est un dimanche qui a commencé lentement Mais le bruit de cette tranquillité Est comme une bousculade Comme un contre-emploi Quand on réalise que tous les mots sont vains   C’est devenu un dimanche commun Un dimanche de verbiage Un dimanche à l’emporte-pièce Un jour finalement comme les autres Un jour à tous les... [Lire la suite]
30 septembre 2016

déjà les 3 derniers "bre"

C’est fou comme le temps passe car on est déjà à la veille du premier octobre, du premier jour des 3 derniers mois en « bre ». Les trois derniers mois de l’année, ceux pendant lesquels les jours raccourcissent. Et c’est amusant, ce qui se passe cette année, contrairement aux précédentes. Probablement parce que je suis né en décembre, je suis un gars de la fin de l’automne, presque de l’hiver et je crois vraiment que si j’ai toujours aimé les jours courts de la fin de chaque année, c’est en rapport avec ça. Une espèce de truc... [Lire la suite]