16 mai 2019

trente minutes au milieu de ceux qui travaillent

Il est 8h10, je suis rentré chez moi il y a moins de dix minutes. J’en étais parti il y a moins d’une heure. Comme chaque matin, je suis allé prendre le tram jusqu’aux Quinconces et je suis revenu chez moi, directement, dans le sens inverse, pour une fois, a contrario des jours précédents où j’ai pris un autre tram jusqu’à la place Paul Doumer pour y attraper le bus n°4 qui me déposerait vers chez moi mais de l’autre côté, celui de la boulangerie où j’ai mes habitudes. Car chaque matin, du lundi au vendredi, je vais chercher nos... [Lire la suite]

27 avril 2019

il tombe des rayons de soleil

J’en ai un peu assez de ce temps où on ne sait plus à quel saint se vouer ni quoi porter pour être, un coup étanche et l’autre, pas trop en sueur. C’est vrai ça, le matin, quand je sors, d’assez bonne heure (mon Dieu, quel bonne heure !), il fait frais, alors, je mets un vêtement un peu chaud et un foulard pour les éventuels courants d’air et pour ne pas avoir un choc thermique en sortant de chez moi mais rapidement, surtout si je suis en tram mais aussi à pieds, j’ai chaud, pour peu qu’il y ait du soleil, dehors mais pas que…... [Lire la suite]
17 avril 2019

profil de compétences

Alors, que vais-je mettre dans mon profil de compétences ? Que vais-je bien pouvoir y mettre ? Parce qu’il faut que ça soit à la fois pertinent, justifiable et surtout, il faudrait que je puisse sortir un peu du lot, du gros lot. Sinon, vu mon âge, les recruteurs ne vont même pas jeter un œil sur mon CV. Tu parles, Charles, à près de 60 ans, je suis plutôt du genre invisible, je fais partie des meubles. Plus personne ne me regarde, plus personne ne me fait le moindre compliment, plus personne ne se retourne sur moi… À... [Lire la suite]
10 avril 2019

il y a un temps pour tout

J'ai aimé comment, votre main, par instants modulait le son de la modulation, votre main fouillant : Michiko, boîte à gants ; votre main dans mon cou, il y a un temps pour tout Rien ne va plus, non, plus du tout. Chouchou ! Alors, entre le léger différé d’avant-hier, l’erreur humain d’hier et le retard d’aujourd’hui, oui, on peut dire que les jeux sont faits, que rien ne va plus, que la terre ne tourne plus rond, qu’il n’y a plus de saison, que tout fout le camp et que plus rien n’est comme avant. Et que plus rien ne... [Lire la suite]
20 janvier 2019

tourner en rond

« Tout le pouvoir aux ronds-points » ai-je pu lire, ce matin, en promenant les chiens avec le patron, sur un mur près du Fort du Hâ et du palais de justice, à Bordeaux. Le centre-ville est envahi de graffiti de cette sorte, certains, très abscons, d’autres plutôt cons et quelques rares, carrément des appels à la violence, aux incendies et autres actes plus que répréhensibles. Ça me fait tout bizarre de voir cette forme d’expression s’imposer partout avec ces sous-entendus agressifs et ça démontre aussi qu’on ne pourra pas... [Lire la suite]
06 janvier 2019

eh bien si, je vais revenir encore une fois sur le même sujet

Je ne vais pas revenir encore une fois sur le même sujet mais ça me démange en ce dimanche matin, à moins de sept heures alors que la ville est encore (enfin) calme, surtout là où ça a pété, hier en fin de journée. Quand le patron, qui est aux toutes premières loges, m’a appelé pour me dire que ça venait de commencer, les échauffourées, il a entendu les mêmes voix de jeunes garçons et de jeunes filles, probablement mineurs, qui étaient devant chez lui, à commencer de dépaver sa rue encore une fois afin de se faire une réserve de... [Lire la suite]

01 décembre 2018

le bien est-il l'ennemi du mieux ?

Je crois que le mieux, ce serait que je reste tranquillement chez moi, cet après-midi. Que je tente de profiter de ce début de week-end. De profiter de ce samedi un peu gris, pas mal pluvieux et probablement très perturbé en ville comme en cent (!) Alors, si c’est pour me confronter à l’une des deux ou aux deux manifestations prévues aujourd’hui au centre-ville, autant rester chez moi, près de la cheminée que je n’ai pas en me faisant servir un vin chaud que je n’aime pas spécialement, ou alors, aux sports d’hiver, à la rigueur, là où... [Lire la suite]
18 novembre 2018

le jaune, ça ne va pas à tout le monde

Pour moi, aucune revendication, même juste et légitime ne peut justifier le recours à la violence. Je suis sidéré de voir la tournure prise par certains bloqueurs, certains empêcheurs de tourner en rond dans notre point. Et je suis estomaqué de voir que moins de 300 000 personnes puissent avoir autant envie d’emmerder le monde. Et au sujet de ces porteurs d’immondes gilets jaunes, j’aimerais bien connaître la proportion de celles et ceux qui se sont abstenus lors de la dernière présidentielle. Parce qu’ils s’en sont vantés, pour... [Lire la suite]
24 octobre 2018

ça aussi, c’est plus cher le dimanche

Je la croise souvent, dans la rue, en allant vers le tram ou en revenant du tram. C’est une femme sans âge mais plutôt dans la deuxième moitié de sa vie. C’est une pauvresse qui est probablement plus jeune que son allure ne laisse paraître. Elle fume, quand elle trouve quelqu’un de compatissant qui accède à sa demande : « Vous auriez une cigarette ? » Je suppose qu’elle ne demande ça qu’à ceux qu’elle voit avec la clope au bec ou au bout des doigts. Elle ne m’a jamais demandé si j’en avais, moi, une cigarette en... [Lire la suite]
13 octobre 2018

une idée fugueuse

Hier après-midi, dans la rue, j’ai eu une idée pour un éventuel billet. Non, c’était peut-être dans le tram. Quand je suis allé en ville, après déjeuner alors que j’aurais tant aimé rester chez moi mais j’avais deux ou trois obligations que je ne voulais pas reporter une fois de plus. Non, c’était bien dans la rue mais un peu dans le tram, aussi. En réalité, j’étais dans une rame qui était annoncée comme terminus au CAPC (Centre d’Arts Plastiques Contemporains) ((on se demande pourquoi, en pleine journée)) et je suis donc sorti de mon... [Lire la suite]