16 août 2016

la faute à Bécassine

Si je publie tard, aujourd’hui, ce n’est pas que la faute à la chaleur mais aussi et surtout celle à Bécassine. On ne dit pas la faute à Bécassine, mais la faute de Bécassine. D’accord. Je sais. Mais on ne va pas chipoter avec la touffeur qu’on subit, si ? Non. Je ne crois pas. Je reprends. Donc, aujourd’hui, je publie mon billet quotidien à près de 17h car je suis allé chez ma cousine qui m’a servi un déjeuner de Noël en plein mois d’août et ensuite, nous sommes allés voir la petite maison qu’elle va prendre en location à... [Lire la suite]