05 octobre 2019

ma culotte pour fuites urinaires est vraiment jolie

Je me demande si je n’ai pas déjà utilisé le même titre pour un billet précédent, cette année* mais tant pis, si je me répète c’est justement parce que ma culotte pour fuites urinaires est vraiment très jolie. Non, elle n’est pas très jolie, excusez-moi, je me suis trompé. Elle n’est pas très jolie, elle est très, très jolie. Et peut-être même très, très, très jolie. Et retenez-moi, sinon, j’en ajoute encore des dizaines, des « très », quand je suis lancé, je suis capable de ne pas, de ne plus avoir de limites. C’est... [Lire la suite]

14 juillet 2019

je vais participer au concours du titre le plus long de tous les blogs de Canalblog et je ne sais pas à combien de caractères j’

Je me demande si je ne vais pas participer au concours du titre le plus long de tous les blogs de Canalblog, histoire de tenter de me faire connaître un peu plus. Pourquoi me faire connaître un peu plus ? Parce que je suis comme l’Oréal, je pense que je le vaux bien. Même si moi, je n’ai encore aucun problème de curatelle, de tutelle ni de tutoriel, à défaut de certains membres de familles riches dont je ne dirai pas le nom contrairement à hier, quand je me suis permis de citer Philippe sans le nommer directement (j’allais écrire... [Lire la suite]
06 octobre 2018

hier encore, je n’ai pas fait comme d’habitude

Waow, deux grandes chansons françaises dans le titre de ce billet, il y a vraiment des fois où je suis capable de m’étonner moi-même. Parce que, comme bien souvent, ne sachant pas à l’avance de quoi j’allais parler, j’ai d’abord commencé par écrire une accroche pour faire un titre qui puisse m’inspirer suffisamment. Et parce qu’il était 19h45, hier, quand ça m’a pris alors que plusieurs dizaines de moules étaient en train de mariner dans une cocotte et que je me disais que finalement, je n’étais pas certain d’avoir grand faim mais... [Lire la suite]
01 octobre 2017

un indice ?

Quel jour sommes-nous ? Ma foi, en me levant, je ne me suis pas posé la question mais un peu après, je me suis dit que nous devions être un jour différent de celui, passé, hier et de celui, à venir, de demain. Et cette fois, je suis sûr que ce n’est pas l’inverse… C’est aujourd’hui, dimanche… tiens, ma jolie Maman, ce sont des roses blanches, toi qui les aimes tant… Oui mais non, ça n’est pas le jour de la semaine dont il est question, ici. Dimanche, oui, dimanche, d’accord mais c’est toutes les semaines que dimanche revient... [Lire la suite]
16 mars 2017

j'ai l'air d'une chanson dans la tête

Ah, comme c’est agaçant, j’ai une chanson dans la tête et je n’arrive pas à me souvenir de ses paroles, ni de son interprète et encore moins de son titre. Je n’ai que l’air qui me trotte dans le crâne depuis ce matin, depuis que je me suis levé et autant la mélodie est jolie qu’elle en devient plus qu’énervante à force de ne pas savoir de quoi il retourne. Peut-être que je pourrais vous en fredonner un bout pour voir si parmi mes nombreux rares lecteurs, il y en aurait un qui saurait m’aider à répondre à cette question existentielle. ... [Lire la suite]
06 août 2016

enfin

Enfin un titre court, clair et concis. Enfin un titre qui permet d’être qualité de trois adjectifs commençant par C. Enfin, un titre qui correspond tout à fait bien à ce qu’il signifie. Enfin, c’est arrivé. Enfin, depuis le temps qu’on l’attendait. Parce que trouver un titre, c’est toujours un peu compliqué même si globalement, je travaille à l’envers. Quand je n’ai pas d’idée particulière pour écrire dans ce blog, je commence par écrire un titre et je brode autour. Sinon, quand j’ai une idée de texte, soit je l’écris au brouillon... [Lire la suite]

06 avril 2016

dans de beaux draps

J’ai vraiment très mal intitulé mon billet d’hier. Tous aux abris, ça n’est absolument pas un bon titre. C’est aujourd’hui que j’aurais dû le faire. Car ce que je vais écrire est plus en accord avec ça que ce que j’ai pondu hier. Plus en accord car c’est la conséquence de ce qui s’est passé avant-hier soir, ces histoires d’hélicoptères et tout et tout. Reprenons donc où j’en étais en remettant les choses dans leur contexte… et en espérant ne pas avoir perdu le fil. Un peu inquiet, pas mal troublé par ces bruits assourdissants, à un... [Lire la suite]
01 février 2016

il est passé, le participe

J’ai vraiment raconté n’importe quoi, hier, en parlant de L’école est finie, de Sheila. Parce que « finie », dans le titre, ça n’a jamais été un adjectif mais un participé passé. Celui du verbe finir. Qui s’accorde en genre et en nombre. Comme on l’a appris dès l’école primaire. École qui est bel et bien finie, celle-ci et depuis belle lurette. Il y a des fois où je m’emporte, je suis pris dans mon propre élan et je ne fais même plus attention à ce que j’écris et après, heureusement que je m’en rends compte tout seul sinon,... [Lire la suite]
17 octobre 2015

l’improbable mais passionnante anecdote de l’auteur de blog qui n’a aucune idée pour écrire son billet quotidien et qui se rend

compte qu’avec un peu de fumisterie, il lui suffit d’écrire un titre aussi long que ceux de certains romans actuels car c’est très à la mode de faire des titres très longs pour des livres alors pourquoi pas pour un billet dans un blog ? Alors voici sa réaction de mec très étonné :  "Waow !"
Posté par sibal33 à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
06 mai 2015

se laver les poêles

Bien sûr, il y a aura toujours des esprits pervers pour voir malice et obsession de la chose de ma part. Alors que par du tout. Et quand j’écris « pas du tout », c’est profondément « pas du tout », pas juste au bord. Parce que le titre ne veut rien dire d’autre que laver les poêles quand on en a sali plusieurs après avoir dîné. Ni plus, ni moins. Il  n’y a pas la queue d’une seule arrière-pensée dans mes propos. Il y a des queues de poêles et des queues de casseroles, certes, mais pas plus. Et des casseroles,... [Lire la suite]