04 septembre 2017

l'heure de la sorti-ie

Pour beaucoup d’enfants et d’adolescents, aujourd’hui, c’est le jour R. Le jour de la rentrée. Il fait gris, il pleut, il automne et ça tombe pile poil pour coller avec le sentiment que les vacances sont bel et bien finies. Pour ma part, c’est ma dernière semaine avant quinze jours de congés mérités comme jamais. Il n’empêche que moi, le jour de la rentrée des classes, j’aimais bien ça quand j’étais scolarisé. Que ce fut en primaire, au collège ou au lycée. Pourquoi j’aimais ça le premier jour d’école ? Parce que j’adorais... [Lire la suite]

13 avril 2017

petite annonce de rencontre

Hommes cinquantaine bien passée cherche partenaire pour voyager voire plus. Voir le descriptif et ne répondre que si vous êtes en phase avec une bonne partie de ce qui suit. Cheveux grisonnants tirant quand même plus sur le blanc, lunettes, pas très grand ni gros ni mince même si un peu de bedaine. Aime lire et écrire. Aime le cinéma, les voyages, le théâtre, l’opéra et les crevettes flambées au pastis servies sur un tartare de tomates. Aime prendre des douches avec le flexible plutôt qu’avec un pommeau fixe pendu au plafond. Aime... [Lire la suite]
25 novembre 2016

mes deuxièmes émois de lecteur

Ensuite, est arrivé l’âge où j’ai pu débloquer les quelques cent francs (et quelques centimes) de mon livret d’épargne et je peux vous dire qu’en 1976 ou 1977, cent francs, ça permettait d’en acheter par mal, des bouquins, en collections de poche. Et c’est ce que j’ai commencé à faire : vider mon capital pour me cultiver. Pour prendre mon pied avec des œuvres littéraires mais attention, comme je ne voulais rien faire comme tout le monde, je me suis d’abord axé sur la poésie et le théâtre, deux arts dont j’aurais aimé être partie... [Lire la suite]
05 octobre 2016

à l'étude

Étymologiquement, c’est celui qui prend des notes.  Apparemment, c’est quelqu’un d’austère et de coincé. Quelqu’un qui travaille dans un bureau tout de bois revêtu, avec des couleurs sombres et des fenêtres plutôt obstruées pour créer une atmosphère feutrée voir sinistre. En même temps, quand on y va, bien souvent, c’est pour parler de quelqu’un qui est mort. L’ambiance est donc rarement à la fiesta quand on va en visiter un. On n’y fait jamais tourner les serviettes et on n’y danse pas plus. Même si le plancher de son bureau est... [Lire la suite]
29 septembre 2016

de l'absenciel

Après un bon repas entre amis, sur la terrasse, avec le patron, Bernard et le président, je me suis senti bien comme quand on est en vacances mais au lieu d’aller faire la sieste, je me suis dit qu’il serait préférable de venir écrire dans mon blog. Avant que je n’en ai plus le courage. D’autant que je venais d’avoir une idée pendant que les trois autres étaient en train de boire leur café et moi pas. Car je ne bois pas de café. En tout cas, pas le midi. En temps normal, je veux dire. Et aujourd’hui, c’était justement un jour à... [Lire la suite]
20 mars 2016

le premier jour du printemps

Eh bien, ça y est, nous y sommes, au premier jour du printemps. Hier, donc, forcément, c’était le dernier jour de l’hiver. On ne s’en est même pas rendu compte. Je ne m’en suis même pas rendu compte. Hier, c’était samedi. Un jour de soleil frais et aujourd’hui, c’est un jour gris, un jour humide. Comme si les choses étaient inversées. Comme si nous quittions le printemps pour entrer dans l’hiver. Quand on vous dit que tout est déréglé. C’est la faute à l’Euro, ça encore. À l’époque du franc, même dévalué, on avait un véritable hiver... [Lire la suite]

08 février 2016

avec un V comme dans évidence

Il y a des gens, c’est comme une évidence. On sait qu’on est fait l’un pour l’autre et pas seulement pour une histoire d’amour avec mise en couple, vie commune et « ils vécurent heureux et ils eurent beaucoup d’enfants », non, c’est une évidence car ça fait partie des rencontres qui sont importantes. Elles marquent une vie. Elles sont comme indélébiles au fond de soi et quoiqu’il arrive, ça existera toujours, imperceptiblement ou intensément et ça fait toujours du bien quand on y pense. C’est un peu ce qui m’est arrivé, il y... [Lire la suite]
28 septembre 2015

Don Carlos et Jean-Marc

Un week-end un peu culturel multiforme, ça sent le vrai retour de vacances, la rentrée pour les spectacles et pour la peine, deux en trois jours sans oublier une séance de cinéma. Un peu de tout depuis vendredi soir jusqu’à dimanche fin d’après-midi. De quoi occuper largement du temps libre et du plaisir en demi-teinte, globalement. Si l’un des trois objets culturels m’a enthousiasmé, l’un m’a fait rire mais qu’à moitié car je n’ai pas tout compris à cause d’une prise de son plutôt médiocre et le troisième m’a passablement ennuyé mais... [Lire la suite]
10 avril 2015

envie d'être au sec

Eh bien oui, c’est certainement ça, je ne suis jamais content de ce que je vis, de qui je suis et de ce qui m’arrive. Aujourd’hui, j’ai envie d’être au sec et toute cette grisaille me donne triste mine alors que je n’ai pas envie d’être triste. J’ai juste envie de me sentir bien. Bien dans mes baskets et bien dans ma tête, ce qui n’est pas toujours le cas comme en ce moment où je suis dans une espèce de schizophrénie entre le beau temps dehors et le mien, plus maussade, dedans. Quelque chose que je ne sais pas expliquer. C’est... [Lire la suite]
10 mars 2015

brouillard et nuit

C’était amusant de constater la coïncidence entre les nombreux hommages (et même encore ceux à venir) à Jean Ferrat pour le cinquième anniversaire de sa disparition, à trois jours près. Amusant de constater ça et en même temps, quelque part, un peu rassuré de voir ce signe du destin si tant est qu’on puisse parler de destin quand on n’y croit pas vraiment soi-même. En tout cas, ce matin, je me suis levé à 4h pour voir l’affichage des premiers trams et si le temps n’était pas des plus clairs, il était juste légèrement un peu brumeux... [Lire la suite]