17 juin 2017

est-ce que « avant », ça compte quand même ?

Je ne sais pas ce qui m’a pris mais ce midi, avant de déjeuner, pendant que je faisais réchauffer les restes du plat de mardi soir dernier, j’ai pris le roman que je suis en train de lire et je suis allé me poser délicatement sur un transat de la terrasse, non, dans un transat, sur la terrasse. J’étais bien, j’avais la tête à l’ombre (et donc, j’avais la tête ailleurs, aussi) et le reste du corps au soleil. Ou plus exactement : sous le soleil. Pas à côté. Pas n’importe où. Et ce qui devait arriver arriva. Et ce qui devait... [Lire la suite]

27 mai 2017

vue sur vert

Hier matin, la première chose que j’ai regardée, depuis mon lit, c’est la vue sur vert que j’avais sous les yeux. Je l’avais déjà vu en journée mais c’était la première fois que je dormais dans cette chambre, au premier étage, avec ce balcon qui donne sur la piscine, sur une partie du golf et sur des arbres. Qui cachent sans doute une forêt. Et comme je dors les volets ouverts, forcément, je vois le jour se lever quand je ne dors plus même si ce n’est que pour quelques secondes. Évidemment, je vois le soleil qui commence à éclairer... [Lire la suite]
25 mai 2017

je pars, avec le programme de l'opéra

Je pars… Destination Bahia, Buenos-Aires ou Cuba Je m’apprête à faire ma valise. J’attends que le président se lève pour ne pas faire de bruit. Tout comme pour le lave-vaisselle. Je ne vais pas le vider pendant qu’il dort. Alors, je suis sur l’ordinateur, de bon matin, pendant que la porte-fenêtre de la terrasse est grande ouverte, que j’entends les oiseaux chanter et parfois, un avion dans le ciel, par-dessus les toits. Un avion qui vole pour quelque part. Destination Bahia, Buenos-Aires ou Cuba… Non, moi, ce sera destination... [Lire la suite]
08 avril 2017

les pieds dans le plat

Tout à l’heure, après avoir planté quelques nouvelles fleurs dans les grands bacs et remis des persils plat et frisé dans potager suspendu, nous avons sorti la table et les fauteuils de jardin de sous leur bâche et nous nous sommes, je me suis un peu salopé les mains et les ongles. Parce que tripoter la terre à mains nues, c’est peut-être bien comme contact mais après, sous les ongles, je ne vous dis pas. Alors, comme je devais prendre une douche, j’y suis allé et je me suis même lavé les cheveux et comme ces derniers ont tendance à... [Lire la suite]
14 février 2017

lundi, fin d'après-midi

Nous sommes lundi, fin d’après-midi. Il pleuviote. Je vois ça aux dalles de la terrasse qui sont bien mouillées et à cette heure-ci, ça ne peut pas être de la rosée matinale. À moins qu’il existe de la rosée vespérale, ici, au cinquième étage de la résidence la Factory. Mais non, je viens de mettre le nez à la fenêtre et j’ai tendu la main, j’ai senti des gouttes de pluie. Pas une grosse averse, non, une espèce de précipitation humide qui n’est là que pour embêter les gens. Même si à cette heure-ci, à 18h15, un lundi, ça ne porte pas... [Lire la suite]
04 février 2017

avis de tempête

Ce n’est plus un secret, nous sommes en pleine tempête et je ne parle pas seulement de celle, médiatico-politicienne de l’affaire Fillon (cette sacrée Pénélope, quand même, hein ?...) mais bel et bien de celle, venteuse, pluvieuse et grêleuse de la météo. Je ne vais pas entrer dans des explications techniques détaillées mais pour résumer, pour ceux qui n’auraient pas encore compris ce qui se passait, il vente, il pleut et il grêle. Et quand je dis qu’il vente, c’est un doux euphémisme. Il bourrasque. Il rafale et il tornade. Et... [Lire la suite]

22 décembre 2016

pendant qu'il bruinasse sur Bordeaux

Pendant qu’il bruinasse sur Bordeaux, il pleut sur Berlin. Et je me dis qu’on a encore de la chance, nous. La bruine, ce n’est pas trop gênant, encore. Quoique… quoique… La terrasse n’a jamais été aussi propre depuis des semaines. Cette eau qui fait un peu semblant de tomber, finalement, elle a bien mouillé les dalles en les nettoyant, lentement mais sûrement. Ça fera du bien, un peu d’humidité qui reste surtout pour les plantes. Il y a très longtemps qu’on subissait un temps anormalement sec. C’est comme quand on passe des mois sans... [Lire la suite]
30 novembre 2016

ça sent l'hiver

C’est l’hiver qui frappe à notre porte, mes amis, allumons un bon feu… Oui mais non, parce que moi, chez moi, je n’ai pas de cheminée, alors pas question d’allumer un grand feu. Au mieux, je peux allumer le four et laisser la porte ouverte, avec un peu d’imagination, on pourra se dire que c’est comme un âtre dans lequel brûlent des bûches. Mais je n’ai même pas la place d’installer deux fauteuils devant… quant à la peau de bête, autant oublier. Par terre, elle serait trop basse car le four est lui-même trop haut. Non, franchement, le... [Lire la suite]
31 octobre 2016

à l'échelle de l'humanité

Je ne parcours pas que des grandes œuvres littéraires, loin de là mais j’aime lire. Et parfois, contre toute attente et contre toute habitude, je me mets à des ouvrages qui ne sont pas de la famille des romans. Malheureusement, depuis un peu plus d’un an, principalement parce que je ne prends plus le tram pour aller travailler (horaires incompatibles), j’ai perdu le temps de me plonger dans un bouquin, maintenant, ça reste de l’occasionnel. C’est dommage et ça me manque. On perd vite la routine de la lecture. Cependant, parfois, je... [Lire la suite]
22 octobre 2016

jardin d'Eden

J’ai failli intituler ce billet « la terre promise » mais je me suis abstenu car soudain, j’ai eu la révélation : jardin d'Eden, ça me semblait plus cohérent et nettement plus à propos. À plusieurs titres mais comme je pense que ça va n’intéresser personne, on va directement passer à la suite. Aujourd’hui, nous sommes allés dans un grand magasin où on trouve tout pour le jardin et qui fait aussi animalerie et encore des tas d’autres choses. Je ne sais pas si je peux donner le nom de cette grande enseigne car je n’aime... [Lire la suite]