17 septembre 2017

mauvais temps

Il fait mauvais temps, en France, hein ? C’est ballot, moi, hormis vendredi, j’ai eu du soleil et j’ai même pu faire une sieste sur la plage à deux reprises. Tee-shirt tous les jours. Parapluie ? Inconnu au bataillon. Quand je pense qu’il y en a qui vivent dans des immeubles sans aucune vue sur rien du tout. Et moi, j’avais la mer, des rochers et des pins parasol juste devant moi, depuis la fenêtre et la terrasse de ma chambre d’hôtel. Non, franchement, Mélenchon a bien raison, il y en a qui ont trop de privilèges. Eh... [Lire la suite]

02 septembre 2017

peut-être mettre une chemise

Un, deux, trois, je suis aux abois… Le compte à rebours a commencé pour les festivités de ce soir, au 94 rue Bourbon à Bordeaux (je ne suis pas fou, ce n’est pas la véritable adresse mais je ne voulais pas voir débarquer tout le monde et n’importe qui !...) La preuve ? Maman et moi, nous sommes allongés chacun sur un fauteuil relax, les pieds en l’air et les orteils en éventail, en plein soleil. Nous allons commencer par digérer le repas frugal du déjeuner. Et ensuite, je ferai un petit somme. J’ai besoin de me reposer... [Lire la suite]
28 août 2017

ce n’est pas très juste tout ça

Non, ce n’est pas très juste tout ça. Là, on est en pleine canicule, on n’en peut plus dès 9 heures le matin et ça va durer encore deux ou trois jours et à partir de jeudi, on va perdre entre 10 et 15 degrés et il va pleuvoir comme une vache espagnole qui pisse à la frontière française et samedi soir, pour notre crémaillère à venir, ce qui est quand même l’événement le plus important de la semaine, on risque d’avoir un temps qui ne nous permettra pas de rester dehors sur la terrasse. Pourtant, dix personnes dans le séjour, si jamais... [Lire la suite]
21 août 2017

le repos du guerrier

Avec un peu de chance, cette fois, pour ce week-end qui vient de passer, on aura peut-être eu la chance de pouvoir aller faire un tour à la plage, avec le patron. Parce que là, les deux ou trois derniers, c’était inenvisageable d’espérer y aller tant il y avait de monde sur les routes, qu’elles soient du lac ou de l’océan. Alors, nous nous sommes contentés de peu. Du peu que le Seigneur (s’il existe) a mis à notre disposition : une grande terrasse et une piscine. L’avantage de cette dernière, c’est que je peux continuer de... [Lire la suite]
18 août 2017

en dépression ?

Hier, dans les deux ou trois bulletins météorologiques que j’ai pu voir avant et après dîner, on a annoncé du beau temps pour cet après-midi. Alors que là, il est 15h30 et on vient encore d’essuyer une espèce de bruinasse, une pluie qui ne veut pas dire son nom, qui ne veut pas avouer ce qu’elle est vraiment ni reconnaître ses torts. Et moi, ce matin, pendant que je travaillais, parfois mon esprit dérivait vers ce qui m’attendait dans l’après-midi, une fois le déjeuner avalé, une fois les courses faites : une sieste dans un... [Lire la suite]
12 août 2017

faut-il chercher des idées d’animation ?

Encore une fois, ce n’est pas le tout de penser à manger et à boire, je me demande s’il ne faudrait pas en plus prévoir de quoi animer un peu la soirée… C’est vrai ça, j’ai quand même un peu l’habitude de faire le clown quand il y a une fête et là, pour l’instant, je n’ai encore rien prévu. Que peut-on faire lors d’une crémaillère ?  La pendre ? Oui mais non, je n’ai pas de cheminée et donc, ça va être difficile de pendre quelque chose. En plus, sur la terrasse, il n’y a évidemment pas de toit et donc, sans toit, où... [Lire la suite]

11 août 2017

il faudrait aussi penser à refleurir les grands bacs

Ce n’est pas tout, non, de prévoir à boire et à manger pour une crémaillère mais il ne faudrait pas négliger la décoration de l’endroit où ça va se passer. En l’occurrence, la terrasse. Pour ça, déjà, on va prier Dieu, s’il existe, afin qu’il fasse le plus beau possible. Du moins, qu’il ne pleuve pas. On ne va pas non plus tout refaire, tout repeindre ou tout ré-agencer. Ce n’est pas parce qu’on aura une professionnelle de la décoration, du home-staging, qu’on va se la péter et vouloir l’épater. À moins que ça ne soit : qu’on va... [Lire la suite]
29 juillet 2017

ventilateur-distributeur

Je ne savais pas très bien quoi faire, avant de prendre une douche et de me mettre dans un fauteuil relax sur la terrasse avec un bouquin, du coup, je suis allé aux toilettes, comme ça, histoire de voir et j’en ai profité pour faire pipi. Et là, au moment de sortir, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir qu’à gauche de l’entrée (en entrant) et donc  à droite de la sortie (en sortant), il y a avait quelque chose qui n’y était pas encore ce matin, à 3h10, quand je me suis levé pour aller travailler. Et là, je me suis pincé pour... [Lire la suite]
19 juillet 2017

pour commencer, une commande chez Picard

Oui, pour commencer, j’ai décidé de passer une commande chez Picard surgelés. Et de me la faire livrer chez moi, dans cette rue qui n’existe pas vraiment et avec laquelle j’ai toutes les misères du monde pour qu’un transporteur la trouve et trouve mon immeuble. Mais ça ne fait rien, je vais quand même me faire déposer 300 kilos de gros glaçons pour me construire une espèce d’igloo… Igloo, igloo, igloo… Il est des nôtres, il a bu son verre comme les au-autres !… Et les jours de chaleurs obèses, je m’en irai me reclure dans mon... [Lire la suite]
17 juin 2017

est-ce que « avant », ça compte quand même ?

Je ne sais pas ce qui m’a pris mais ce midi, avant de déjeuner, pendant que je faisais réchauffer les restes du plat de mardi soir dernier, j’ai pris le roman que je suis en train de lire et je suis allé me poser délicatement sur un transat de la terrasse, non, dans un transat, sur la terrasse. J’étais bien, j’avais la tête à l’ombre (et donc, j’avais la tête ailleurs, aussi) et le reste du corps au soleil. Ou plus exactement : sous le soleil. Pas à côté. Pas n’importe où. Et ce qui devait arriver arriva. Et ce qui devait... [Lire la suite]