11 juin 2019

se concentrer pour ne pas se disperser

Quand je ne suis pas plus inspiré que ça pour écrire et surtout, quand je m’y prends un peu tard dans la journée (aujourd’hui, je commence d’écrire à 16h11, l’heure du goûter, pas celle de noircir des pages blanches !), j’ai un mal fou à me concentrer sur les minimum trois paragraphes que je me dois (que je me doigt ?) de faire par jour. Oui, parce que trois, je ne peux pas faire moins. Sinon, ça fait un peu branleur. Ou fumiste. Même si je préfère être un branleur qu’un fumiste. Et pourtant, on m’a réellement traité de... [Lire la suite]

11 octobre 2015

cinq heures de réveil

La première fois que je me suis réveillé, j’étais paradoxalement dans un sommeil dont je ne pouvais mesurer ni même soupçonner la profondeur parce que justement, je dormais. Comme un bienheureux, pour une fois, si je peux me permettre. Un sommeil plein. Sans fond. À fond. Et je me suis réveillé et j’ai regardé l’heure. Il était 03:14. J’ai réalisé que ma vessie était pleine. Pi, j’ai de nouveau regardé l’heure, il était toujours 03:14. Deux fois 03:14. En peu de temps. Alors je me suis levé et je suis allé faire Pi-Pi. La deuxième... [Lire la suite]