22 juillet 2015

suçoter en dormant

On m’en avait déjà fait la remarque, il paraît que je tête ma langue en dormant. Je ne me rends pas compte de l’effet que cela peut produire, tout ce que je sais, c’est que je dois faire avec et faire comme si de rien n’était. En tout cas, c’est toujours mieux que de ronfler comme une locomotive à vapeur. Téter sa langue en dormant, tu parles, Charles si ça fait viril quand on approche la soixantaine et qu’on dort avec quelqu’un. Surtout avec quelqu’un qu’on aurait pu ne rencontrer que la veille. Parce que ça, ça ne peut pas se dire... [Lire la suite]

30 juillet 2014

à bicyclette

Je fais le trajet en trois étapes (et éventuellement deux pauses minute) minimum et à partir de là, je peux espérer arriver au bureau à une heure que je juge décente, c’est-à-dire avant que l’équipe de nuit ait terminé son travail et si possible, au moins une demi-heure avant l’arrivée du premier tram. Sinon, ça sert à rien que je me décarcasse si c’est pour arriver à la même heure que d’éventuels autres. Autant rester une demi-heure de plus au lit mais non, cette idée-là ne me convient pas car si c’était le cas, je sais que je ne... [Lire la suite]
24 octobre 2013

ah, la vache, alors

Eh bien oui, la petite Marguerite, elle avait d’autres idées en tête que de rester dans le champ des possibles de sa mère et de regarder le train du temps qui passe en ruminant toujours les mêmes choses, les mêmes quelques pensées que son Q. I. autorisait au reste de la troupelle (les autres femelles du troupeau.) Et elle avait des idées de grandeur, Marguerite. D’abord, consciente d’un physique plutôt avantageux, elle avait bien pensé devenir strip-teaseuse dans un bar-à-lait mais il lui faudrait trouver où. Elle avait déjà un... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,