20 novembre 2020

j’ai marché dans l’automne

Forcément, je n’ai pas pu faire autrement. J’ai marché dans l’automne et je me suis éclaboussé de feuilles mortes. Principalement des jaunes à tendance marron et quelques rouges. Parce que les chiens m’avaient entraîné sous les arbres. Pour eux, l’automne, ça ne change pas grand-chose aux autres saisons si ce n’est que souvent, ils pataugent, eux aussi, dans tous ces pétales d’arbres et je ne sais pas quel effet ça peut leur faire. Moi, ça ne me dérange pas si ce n’est que parfois, sous ces tapis de feuilles détachées, peuvent se... [Lire la suite]

22 octobre 2020

c’est long, une heure

Oui, une heure de coït, ça peut être long mais en même temps, un serpent aussi, ça peut être long. Et un long serpent qui prend son temps, j’espère qu’il est doué de ses mains… Pardon, j’espère qu’il est doué de ses… Qu’il est doué de ses… de ses écailles. C’est ça, de ses écailles puisqu’il n’a quasiment que ça… Mais je ne sais pas pourquoi, j’ai des doutes quant à la possibilité pour un serpent d’avoir des zones érogènes. Par exemple, moi, si on me touche là, juste en dessous… Non, laissez tomber, ça n’a rien à voir avec les... [Lire la suite]
04 août 2020

les enquêtes de l’inspectrice Colombine (épisode 3)

Le pauvre docteur Lenoir, il a été très abattu quand il a appris la mort de sa femme. Et il a été très sonné. Ou alors, il a d’abord été très sonné et ensuite, très abattu. Alors que c’est plutôt sa femme qui était vraiment abattue. La pauvre, elle a laissé une grande mare de sang sur le tapis de la bibliothèque de leur belle demeure, aux Lenoir. Mais ça aurait pu être dans la véranda, vu la position du corps de la victime. Ou dans la cuisine même si je suis sûre qu’elle ne devait pas beaucoup y mettre les pieds, cette femme qui... [Lire la suite]
20 novembre 2019

quelle est la devise ?

Dois-je lever le voile sur l’entier mystère de la semaine dernière ?¤¤¤ Je me tâte et quand je me tâte, ce n’est pas bon signe (de ponctuation ?¤¤¤) car plus je me tâte, plus j’ai envie de me tâter et moins je prends de décision. Moins je suis capable de prendre quelque décision que ce soit. Se tâter ne m’emmène nulle part, ce matin, alors que je suis en train de me demander si je dois montrer à tout le monde la vérité toute nue sans prendre le risque d’être taxé d’exhibitionniste voire de proxénète. Avec cette invention... [Lire la suite]
02 août 2019

je vais tellement vite que je

Je viens de me rendre compte que je vais tellement vite que je me prends moi-même les pieds dans le tapis de ma vie. Je m’en suis aperçu avant-hier alors que j’étais sur les quais, en rentrant du centre-ville, histoire de m’aérer un peu et de marcher, marcher, marcher et soudain, après avoir pris une pause près de la nouvelle statue, inaugurée en mai dernier, celle de Modeste Testas, pendant un bon moment, je suis reparti pour rentrer chez moi et j’étais déjà fatigué avant même de mettre un pas devant l’autre. Donc, je pense que mon... [Lire la suite]
31 juillet 2019

3 paquets de protections hygiéniques

En arrivant à la caisse du supermarché (à partir de quand est-on un supermarché ?), je me trouve juste derrière une dame un peu âgée mais quand même plutôt alerte. Rien d’étonnant à ce qu’il y ait une dame un peu âgée devant moi. Rien d’étonnant non plus à ce qu’elle soit un peu alerte. Tout est normal dans le meilleur des mondes. Il fait un peu chaud mais ça reste raisonnable. La dame a l’air plutôt sympathique. Elle parle facilement toute seule. Peut-être est-ce probablement parce qu’elle doit vivre seule et elle en a pris... [Lire la suite]

30 octobre 2018

test de débauche

Cher monsieur Stéphane, nous avons le plaisir de vous informer que vous êtes revenu pour une deuxième session. En effet, ce matin, nous avons eu l’honneur de vous recevoir pour l’entretien officiel prévu dans le cadre de la procédure de mise en place d’une rupture conventionnelle (1), d’une rupture d’anévrisme (2), de rupture de stock (3) ((- entourer votre choix principal -)) telle que vous en avez émis une certaine volonté manifeste. En tout petits caractères, vous ne pourrez pas lire les clauses de rétractation et vous ne saurez... [Lire la suite]
04 août 2018

la canicule, pas facile pour certains corps de métiers

Vous comprenez, moi, la canicule, ça n’arrange pas mes affaires. Au printemps, comme il ne faisait que pleuvoir, pleuvoir, pleuvoir et encore pleuvoir et toujours pleuvoir, j’ai eu l’idée, que je trouvais ingénieuse (pour ne pas dire géniale) de me mettre à mon compte et de devenir marchand de soleil. Après tout, il y a bien des marchands de sables, pour ceux qui veulent dormir ; des marchands de sommeil, pour ceux qui veulent tirer profit de ceux qui veulent un toit pour dormir ; des marchands de bonheur pour ceux qui se... [Lire la suite]
12 mai 2017

seize jours fériés consécutifs

Demain, je serai en congés pour deux semaines. Ça va me faire seize jours fériés consécutifs. Parce que qui dit congés, ne dit pas forcément vacances et c’est justement ce qui m’attend. Je ne pars pas. Je ne pars pas en voyage. Je vais aller chercher mes parents pour que nous allions ensemble à Nantes, pour un week-end et j’irai passer une journée à Toulouse. Après, si nous décidons d’aller passer trois ou quatre nuits à Biscarrosse, ça sera un petit dépaysement mais ça ne sera pas ce que j’appelle des vacances, où on va découvrir un... [Lire la suite]
20 février 2017

vain sur vain

Ce matin, en faisant du tapis en mode marche rapide, à la salle de sports, j’étais face à un écran de télévision branché sur une chaîne d’information. Et, mes écouteurs sur les oreilles, je regardais ce qui me passait sous les yeux. À un moment, il a été question d’un site Internet, une start-up, basée en Angleterre (à Londres, je crois) dont le but est de proposer « un service sur mesure et unique d’aide à la rédaction de devoirs dans toutes les matières, destiné aux étudiants francophones du collège au Master (en gros, pour les... [Lire la suite]