25 avril 2021

plusieurs façons de mourir

Il y a une chanson qui dit qu’il y a au moins 100 000 façons de tuer un homme. Il y en a une autre, d’Adamo, très émouvante, qui nous raconte qu’il aimerait mourir dans les bras de celle qu’il aime. Moi, j’ai déjà eu l’occasion de dire que j’aimerais bien mourir de rire. Ou, plus classiquement, dans mon sommeil. Un oubli de respiration comme un silence dans une partition de musique. Ça pourrait m’arriver, ça vu que le fait de faire plusieurs choses à la fois, en permanence, ça me fait parfois perdre un peu une partie de ma tête.... [Lire la suite]

01 avril 2021

les moucherons aimeraient le poireau, finalement

Le printemps est officiellement là depuis une dizaine de jours, mais ça ne fait que deux ou trois jours où on a l’impression de tutoyer l’été. J’en veux pour preuve le retour des moucherons et des mouches. Pour ma part, avant-hier, deux et hier, un, ça me met en première place avec trois splatch à zéro. Et une mouche écrasée. Donc, quatre insectes à mon compteur. J’aime bien l’idée d’être en tête. Comme toutes les idées, en général. Et si j’ai conscience que le retour des beaux jours, c’est une bonne chose pour le moral (et pour... [Lire la suite]
27 mars 2021

les chignons

Quand j’étais petit, j’adorais quand ma mère se faisait un chignon et pourtant, elle n’a jamais vraiment eu les cheveux longs mais elle se faisait une espèce de chignon derrière, un peu enroulé verticalement et moi, ça me rendait totalement crapaud mort d’amour. Et j’aimais bien quand mes deux tantes Brigitte et Nicolle, qui elles, avaient les cheveux bien longs, se faisaient des chignons du style boule, au-dessus de la tête et j’aimais aussi beaucoup ça. Et quand je vois des photos de l’époque, ça me procure systématiquement une... [Lire la suite]
09 février 2021

tant qu’à faire, pour mon cercueil

Bien sûr que c’est une blague déjà connue mais j’avoue que l’idée de mettre du pop-corn dans mon cercueil, juste avant l’incinération, je trouve ça plutôt réjouissant. J’imagine la tête des rares personnes qui auront fait le déplacement pour mes funérailles…  J’imagine leur tête quand ils entendront les grains de maïs exploser sous l’effet de la chaleur. Bon, je pense qu’il n’y aura pas spécialement d’odeur à moins qu’on ne saupoudre mon cercueil de sucre semoule… Et comme je ne suis pas diabétique… Non vraiment, je pense que le... [Lire la suite]
02 janvier 2021

bonne année, Jean-Michel

Tiens, Jean-Michel, il y a longtemps qu’on ne t’avait pas vu rôder par ici. Tu es toujours en vacances ou tu es en retraite ? Ah oui, bonjour Stéphane, en fait, je passais par hasard et je me suis dit que comme il y avait de la lumière, c’est qu’il devait y avoir de l’électricité et s’il y a de l’électricité, forcément, tu es au courant ! Tu as vu, Stéphane, il n’y a pas que toi qui peux être drôle, moi aussi, je sais faire rire, non ? Oui, c’est amusant mais ce n’est pas très nouveau, tu sais… Oui mais non, parce que... [Lire la suite]
18 décembre 2020

des trous de mémoire

J’ai des trous de mémoire et je ne sais pas comment faire pour la rapiécer… Pour rapiécer quoi, déjà ? Ah oui, ma mémoire ! Décidément… Les différents toubibs que j’ai pu consulter à cause de ça m’ont confirmé que ce n’était pas grave, juste embêtant car tous les… Tous les… Tous les trucs, là, qu’on fait, pour savoir, tous les… Tous les tests étaient négatifs. Je n’avais aucune maladie de la tête, oui, neurologique, c’est ça, c’est probablement juste dû au stress. Peut-être aggravé par le confinement à cause du virus, là, la... [Lire la suite]

22 septembre 2020

je voulais juste essayer d’être heureux

Tout a commencé quand j’ai décidé de naître. Et là, non seulement j’ai cru que j’allais être heureux mais en réalité, j’ai vraiment été heureux. J’ai été un enfant particulièrement heureux. On s’est occupé de moi, on m’a choyé, nourri, langé et on m’a aimé. Et j’ai aimé. Mais, les années passant, j’ai commencé à grandir un peu plus sérieusement et là, je me suis rendu compte qu’être un enfant, ça ne serait pas suffisant. Et que j’allais avoir besoin de beaucoup plus pour prétendre au bonheur. Alors, je suis devenu adolescent et je me... [Lire la suite]
01 juin 2020

premier joint

Je me souviens de mon premier joint. En même temps, quand je dis « premier », ça n’était le premier que parce que je n’en avais jamais fumé mais ça n’a pas été le premier d’une très longue série non plus. En réalité, j’en ai fumé un second, quelques temps après mais ensuite, comme j’ai respecté la langue française, il n’y en a pas eu un troisième car sinon, j’aurais parlé du deuxième et pas du second. Bref, le premier joint que j’ai (partiellement) fumé, je me souviens parfaitement que c’était avec un mec qui... [Lire la suite]
30 avril 2020

bonne année, mon cul ! (billet totalement contaminé au Covid 19)

Quand je pense qu’il y a exactement 121 jours commença la longue litanie des vœux pour 2020 et ce, pendant un mois (sans compter tous les gens qui vous la souhaitent bonne et heureuse et surtout la santé, hein ? Surtout la santé parce que sans la santé, franchement, hein ? Sans compter tous ces gens qui vous la souhaitent dès le mois de décembre, sans doute pour être les premiers et se débarrasser d’une telle corvée. Non, moi, je dis que les vœux, ce n’est jamais avant la date. Comme les anniversaires. Avant l’heure, ce... [Lire la suite]
20 avril 2020

avant 17h30, hier (billet contaminé au Covid 19)

Hier, avant 17h30, je n’étais pas comme tous ces journaleux, principalement ceux des chaînes infos, que je boycotte systématiquement, je ne savais pas du tout de quoi notre premier ministre allait précisément parler lors de son allocution pour évoquer le déconfinement prévu pour le 11 mai, jusqu’à preuve du contraire. J’avais bien quelques idées en tête car même en essayant de ne pas écouter tous ces auteurs de science-fiction, ces tristement fameux journaleux et tous les politiciens à la petite semaine, champions des « y a... [Lire la suite]