23 mars 2019

requiem in pace

Stéphane, jusqu’au bout, tu auras lutté pour tenir le coup et tenir bon mais jamais pour un bon coup, quel dommage pour toi ! Aujourd’hui, tu nous quittes, tu nous as quittés et nous allons désormais apprendre à vivre sans toi mais au fond de nous, tu seras toujours un peu là même si, vers la fin, tu étais plutôt las tout en n’étant pas toujours vraiment là alors que là, tu ne seras plus là mais tu es où, pas là, mais tu es où, pas là, tu es où ? Ce matin, nous sommes réunis ensemble pour lui rendre hommage, pour honorer la... [Lire la suite]

17 février 2019

du matin, surtout du matin, rien que du matin

En ce dimanche matin, j’aurais pu en profiter pour me lever tard mais non, je crois que je ne sais pas faire ça. D’abord, parce que j’avais plein de choses à faire avant midi et ensuite, parce que je suis vraiment du matin, surtout du matin, rien que du matin. Bien sûr, je peux veiller tard en cas de soirée exceptionnelle comme celle de mon mariage, en juin 2014 ou lors de l’anniversaire de quelqu’un qui m’est très cher ou encore, lors du pot de départ d’un collègue que j’aime bien, comme le 2 février dernier et probablement aussi... [Lire la suite]
01 avril 2018

ça y est, un nouveau jour s'est levé

Ça y est, un nouveau jour s’est levé avec un ciel bleu immaculé et un soleil resplendissant. On commence plutôt bien ce mois d’avril. J’ai envie d’ajouter : enfin ! Enfin, on a l’impression d’être vraiment au printemps. Ce n’est pas un beau temps qui fait semblant. C’est un vrai sentiment de renouveau. Comme si un jour neuf venait de se lever après des semaines et de mois de ténèbres. Bon, d’accord, j’exagère un peu mais si je ne le fais pas, qui le fera à ma place ? Cela dit, nous en avons déjà un peu profité, ce... [Lire la suite]
27 novembre 2017

mon lundi au soleil

C’est une chose qui est arrivée, en ce lundi 27 novembre 2017. Ce matin, quand j’ai regardé ma montre, il était 8 heures et malgré le ciel encore gris de cette nuit qui semblait ne pas en finir, j’ai compris que ce n’était pas des nuages mais juste une part de ténèbres qui n’allaient pas tarder à filer à l’anglaise. Nous nous sommes à peine embrassés avant que tu ne partes pour ton travail. Le taxi qui est venu te chercher t’emporta loin de moi pour quelques heures. Et là, là, je me suis dit que ça aurait été mieux qu’on reste au lit... [Lire la suite]
20 mars 2014

voie sans issue

Pourtant, j’en suis sûr, il n’y avait qu’un seul accès pour les piétons, dans ce parking souterrain. Encore que souterrain, ça n’est pas vraiment le mot adéquat puisque c’était en hauteur mais, étrangement, dans le noir le plus absolu. Comme une montée dans les ténèbres. Une montée aux enfers. Parce que franchement, déjà que je me souvenais fort bien d’avoir perdu beaucoup de temps à trouver une bonne place pour m’y mettre… Si en plus l’accès, l’unique accès, pour retrouver mon véhicule, était sombre comme la nuit, noir comme l’ennui... [Lire la suite]
14 novembre 2013

pluies et lumières

On croit que c'est terminé, que le beau temps revient car le dicton nous y avait bien habitués et on l'avait cru : "après la pluie, le beau temps" sauf qu'on a quand même l'impression, cette année, qu'après la pluie, la pluie. En termes de ressenti, je suis sûr que si on demande à n'importe qui dans la rue, il nous répondra qu'il n'a pas vu le soleil depuis des mois et des mois. Qu'il n'y a pas eu de printemps. Qu'il n'y a pas eu d'été. Et pas plus d'indien. Du coup, on n'a pas pu aller où... [Lire la suite]