21 juillet 2019

Nora va aux camions (le lancement)

Ça, c’est ce qu’on appelle un lancement. C’est la première phrase du texte écrit uniquement avec des lettres qui ne dépassent pas les frontières des lignes d’un cahier à carreaux. Avec des lettres qui ne dépassent pas les bornes. La syntaxe n’est pas extraordinaire car on ne doit surtout pas dire qu’on va aux camions mais qu’on va chez les camions. C’est comme pour quand on va au docteur. Ça dépend si on y va pour une consultation médicale (on va alors chez le docteur) ou pour un plan cul (on va au docteur) mais moi, mardi après-midi,... [Lire la suite]

05 décembre 2018

c'est con, j'ai payé

Il faut penser à plein de choses et là, ce matin, alors que j’étais encore plus concentré que d’habitude sur mon travail, à mon boulot (!!!), j’ai crié : « Chouchou ! » Car je me suis posé une question à laquelle je n’avais pas de réponse. En même temps (coucou, Manu !), je ne sais pas pourquoi je l’ai appelé, lui, Chouchou, vu qu’il n’est jamais avec moi là où je suis employé. Ça n’était qu’un réflexe totalement humain et donc parfaitement compréhensible (vous avez remarqué comme j’ai un peu l’art et la... [Lire la suite]
20 novembre 2015

petit précis de grammaire de fierté de la langue française et d’unité nationale

On ne dit pas : « tu as vu, la gueule aux terroristes, sur les photos, ils ressemblent vraiment à des gros cons » car c’est très malpoli et incorrect d’un point de vue grammatical. Pour montrer qu’on est bien plus intelligents qu’eux, il faut alors dire : « as-tu vu » (forme interrogative) et non « tu as vu », étant donné que l’on s’attend à une réponse de la part de l’interlocuteur « le faciès » ou « le visage » et non « la gueule », qui est très vulgaire, autant que... [Lire la suite]
03 avril 2015

à, de

Il en est des prépositions comme bon nombre d'autres astuces grammaticales de la langue française. Il semble bien que les deux suivantes : "à" et "de" soient toujours utilisées à plus ou moins bon escient. Alors, aujourd'hui, nous allons faire dans le culturel et donner une leçon qui, je l'espère, sera ferme et définitive. Quand la préposition a une fonction possessive, il est d'usage de se servir de "de" et non pas de "à" ou non pas d'"à". Moyen mnémotechnique pour se le mettre en mémoire : "de de et pas... [Lire la suite]
13 avril 2014

à, de ou de, à

Il en est des prépositions comme bon nombre d'autres astuces grammaticales de la langue française. Il semble bien que les deux suivantes : "à" et "de" soient toujours utilisées à plus ou moins bon escient. Alors, aujourd'hui, nous allons faire dans le culturel et donner une leçon qui, je l'espère, sera ferme et définitive. Quand la préposition a une fonction possessive, il est d'usage de se servir de "de" et non pas de "à" ou non pas d' "à". Moyen mnémotechnique pour se le mettre en mémoire : "de de et pas... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
07 mai 2013

tout augmente

Hier, nous avons fêté… enfin, certains ont fêté le premier anniversaire du couronnement, non, du sacre… non plus… de l’élection de François Hollande et on nous en a rebattu les oreilles tant et plus à croire que les journalistes n’ont rien d’autres à raconter. Dès qu’ils ont un os à ronger, ils le sucent jusqu’à la moelle. Et encore même sans moelle, ils continuent au cas où il resterait quelque chose à curer. Parce que pour les curées, ils sont forts, mais je ne veux pas polémiquer, vous me connaissez.  Donc, pour en revenir à... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 17:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,