13 novembre 2020

pas plus de quatre à Noël

On ne sait toujours pas si cette année, Noël sera maintenu mais en tout état de cause, pour l’instant, la tendance, ce serait celle de ne pas être plus de quatre personnes pour cette fête de la consommation. Non, pardon, pour cette fête de la surconsommation. Oui ? Déjà une question, là, à gauche ? Je vous écoute…    …   … Oui, alors non. En réalité, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas déjà évoquer Noël dans mon blog alors que dans les rues de nos villes, on a déjà vu apparaître les... [Lire la suite]

08 novembre 2020

done (c’est fait)

Bon, hier soir, vers 18h, j’ai appris que ça y était, que c’était fait, que « it was done » comme on dit chez ces fucking américains. Ça y est, on a appris le résultat final de cette élection présidentielle. En même temps, il est heureux que je ne sois pas resté suspendu à ce scrutin depuis mardi car quatre jours de dépouillement, ça m’aurait semblé encore plus long. Il y a plein de moments pendant lesquels j’ai dormi, j’ai mangé, j’ai bu, j’ai fait pipi, je suis allé chez le patron, j’ai promené les chiens, j’ai fait des... [Lire la suite]
04 novembre 2020

à qui le tour ?

Hier, j’ai écrit ce billet à 18h45. À cette heure-là, on ne savait pas encore qui allait être le nouveau président des États-Unis. Allait-il être reconduit pour un second mandat (ce que personnellement, je n’espérais pas) ou allait-on voir un nouveau venu, un petit jeune de 77 ans, même plus en âge de lire Tintin(remarquez, moi, je n’ai jamais été vraiment tintinophile, quelque chose m’a toujours dérangé dans les aventures de ce héros de bandes-dessinées…) C’est fou car le monde entier est suspendu aux lèvres de Melania Trump (je... [Lire la suite]
30 mai 2018

obsessionnel

Cher confrère, je me permets de vous adresser ce courrier au sujet de mon patient, Stéphane G. car il présente quelques troubles que je qualifierais assez facilement d’obsessionnels et une tendance très marquée à une névrose qui me fait craindre d’éventuels passages à l’acte. À l’acte de quoi ? C’est justement là toute la question, toutes les questions que je me pose. Si encore j’étais sûr qu’il ne s’agissait que d’un acte de bravoure mais je crois que la place est déjà prise par un dénommé Mamadou Gassama, ce réfugié qui a sauvé... [Lire la suite]