29 janvier 2020

pas plus longtemps que les œufs durs

Désormais, moi, Stéphane Premier (c’est plus chic que Stéphane 1er), en l’an 1 de ma dictature, je viens de décréter les choses suivantes : désormais et dorénavant, les manifestations systématiques seront interdites entre le 1er mars et le 28 février et donc, pas conséquence, elles ne seront autorisées uniquement les 29 février, journée décrétée « journée nationale de contestation » et donc, chaque événement social devra être annoncé dans les 3 ans, 11 mois et 20 jours (c’est-à-dire jusqu’au 20 février de l’année... [Lire la suite]