06 avril 2019

soutien-cou ou soutien-gorge ?

Maman, sort tes nouvelles palmes, même si elles ne sont pas académiques, car il a tant plu, la terrasse est tellement mouillée que tu vas pouvoir aller faire quelques mouvements sur les dalles, un peu comme une tortue qui se serait retournée et qui n’arriverait pas à se remettre d’aplomb ! C’est fou, ça, quand on pense au temps extrêmement beau qu’on a eu jusqu’à il y a une semaine, où je pouvais faire des siestes de deux heures sur la terrasse et en sortir avec l’impression d’être bronzé même de l’intérieur, là, on est presque... [Lire la suite]

22 octobre 2018

la cuisine dominicale

D’aucuns vont à la messe, le dimanche. Pas moi. D’ailleurs, je pense que je suis même loin d’y retourner un jour. Que ce soit un dimanche ou un autre jour de la semaine. Déjà, même pour mes propres funérailles, il n’y aura pas de cérémonie religieuse. Juste un barbecue et je me suis porté volontaire pour jouer le rôle du mouton qui finira en méchoui. Et surtout, surtout pas de curé, pas de fleurs ni de couronnes. Pas de messe. Pas de prière. Pas de salut pour mon âme vu que je n’en ai pas. C’est ce que je viens d’expliquer à deux... [Lire la suite]
27 juin 2018

Stéphane, coache-toi là

« À vous Stéphane et vous pensez bien à votre dos et à vos pectoraux, aussi, hein ? » Pfou, moi, je dis qu’il fait trop chaud pour faire un cours avec le coach. D’autant que je me demande s’il n’aurait pas quelques tendances sadiques. Il voit bien que je souffle et que je souffre. Surtout avec cette chaleur. À combien j’en suis, là, 6 ? Seulement 6 de la première série sur 4 ? « Allez-y, c’est bien Stéphane, huit » Vivement la fin de la séance, tiens. Haan haaan pfouuu. « 11, c’est bien ... [Lire la suite]
12 novembre 2017

la choucroute qui va bien

Je ne me suis vraiment pas foulé, ce midi, pour le déjeuner. Une choucroute achetée hier chez le traiteur, juste à réchauffer et hop ! Le tout a été joué en deux coups de cuiller à pot. Comme ça, je n’ai pas stressé et j’ai pu prendre de l’avance pour mes préparations habituelles du lundi vu que demain, je suis invité à déjeuner. Invité à déjeuner un lundi, à midi ! Vous vous rendez compte combien c’est étrange. Oui, c’est vrai, ça casse la routine et les codes mais moi, le lundi, c’est un jour de courses, de sport, de... [Lire la suite]
05 octobre 2016

à l'étude

Étymologiquement, c’est celui qui prend des notes.  Apparemment, c’est quelqu’un d’austère et de coincé. Quelqu’un qui travaille dans un bureau tout de bois revêtu, avec des couleurs sombres et des fenêtres plutôt obstruées pour créer une atmosphère feutrée voir sinistre. En même temps, quand on y va, bien souvent, c’est pour parler de quelqu’un qui est mort. L’ambiance est donc rarement à la fiesta quand on va en visiter un. On n’y fait jamais tourner les serviettes et on n’y danse pas plus. Même si le plancher de son bureau est... [Lire la suite]
08 juin 2015

compter pour ne rien dire

En faisant un courrier à un ami de la région lilloise, ce matin, j’ai écrit la date du jour : 08/06/15 et ça m’a fait un effet étonnant, auquel je ne m’attendais évidemment pas : quelle curieuse date ! Quelque chose me choquait dans ce quantième millésimé. Quelque chose qui heurtait mon éducation scolaire, celle qui remonte au plus loin, mes classes dans le primaire. Une époque décidément bel et bien révolue, celle de Senlis, l’école Notre Dame, oui, oui, une école privée à tendance religio-catholique. Ou... [Lire la suite]

10 février 2015

Pierre, Charlie et les autres dont de la gym

Quand j’étais plus jeune, Charlie aurait été un surnom qui m’aurait plus pour moi mais qui en aurait eu l’idée vu que ceux dont on m’a affublé, c’étaient Stephano, Steph et Fafane. Si encore je m’étais appelé Charles… mais en tout cas, Charlie, c’était le surnom idéal pour moi. Ou presque. Je ne sais pas, quelque chose d’exotique tout en restant proche de la France. Un peu anglais. Un peu british, quoi. Et ça faisait mec. Pour moi qui me sentais à l’image de ce que j’étais : un gringalet, ça aurait pu me donner confiance en... [Lire la suite]
20 janvier 2015

la politique du sport

L’autre jour, j’ai lu un entrefilet qui m’a pas mal interpelé. Il y était question de sport et d’opinions politiques. Et je me suis demandé si je n’étais pas tombé sur un billet de mon blog que j’aurais oublié avoir écrit. Ensuite, je me suis dit que putain, quelle prétention ! Comme si je n’allais pas m’en souvenir de ce que je pouvais avoir écrit ! Et pourtant, la vérité, c’est que je suis loin de me souvenir de tout ce que j’ai pu gribouiller ou clavarder depuis des dizaines d’années et là, encore une fois, je suis... [Lire la suite]
23 décembre 2014

chitique

Non, je ne suis pas couchitique et même si je n’ai pas la langue dans ma poche, je n’ai rien à voir avec Koush. Je ne suis pas plus descendant de ce personnage biblique que tout le monde a oublié qu’un Koush toi là. Et pourtant, ce n’est pas l’envie qui m’en manque, en cet avant-dernier jour de rush avant Noël. Je pense d’ailleurs que le sprint final, je vais l’effectuer sur le canapé, allongé sur le flanc gauche et la tête sur une belle pile d’oreillers et de coussins, histoire de me donner l’illusion d’être confortable et aussi, de... [Lire la suite]
24 juillet 2014

réception d'idées

Il y a des tas d'idées reçues qui ont la vie dure : les oreillons rendent impuissants, la masturbation rend sourd (pardon ? Qu'est-ce que vous dites ?), la pilule fait grossir, etc, etc, etc... Attaquons-nous d'une main ferme à ces énormes opinions toutes faites et prenons déjà la première d'entre elle, à propos des oreillons. On dit d'un adulte qui contracte cette maladie a tous les risques du monde de devenir impuissant, ce qui n'a jamais été prouvé. En réalité, une des complications des oreillons, c'est l'orchite, l'inflammation... [Lire la suite]