04 septembre 2019

2019, l'année des retrouvailles

Décidément, cette année 2019 restera une année particulière, celle des retrouvailles avec des amis, copines, ex-collègues pas vues depuis une bonne vingtaine d’années, en moyenne. Ça signifie que pour certaines, si ça ne faisait que quinze ans, pour d’autres, probablement vingt-cinq. Mais que m’a-t-il donc pris ? Quel est cet (impérieux) besoin de nostalgie ? Une crise avant de passer l’arme à soixante ? Une peur et un refus de continuer d’avancer en âge ? La valeur refuge des souvenirs (heureux), un peu comme un... [Lire la suite]

04 juin 2019

c'est ça, je suis un escartruche !

Allez, maintenant, c’est fini, la nostalgie, on revient à la réalité. Il faut savoir regarder de l’avant et affronter l’avenir au lieu de se vautrer dans le passé, de se complaire dans les souvenirs et de s’exciter avec tous les « c’était le bon temps » et les « c’était mieux avant », non ? Je pense que si, dans l’idée, dans l’absolu, c’est exactement ça qu’il faut faire. Si ce n’est que moi, je ne fonctionne pas tout à fait comme ça. Et c’est même tellement l’inverse. Je n’ai jamais trop su me projeter... [Lire la suite]
02 juin 2019

on n'a pas tous les jours vingt ans

Ça, c’est sûr, on n’a pas tous les jours vingt ans, surtout dans la gueule. J’ai en fait l’expérience pendant les deux jours passés sur Paris et Sainte-Geneviève des Bois, en début de semaine dernière. Oui, parce que, au cas où personne ne le saurait encore (ce qui témoignerait d’un manque d’intérêt pour ma petite personne qui me ferait beaucoup de peine !), je suis allé à Paris et à Saint-Geneviève des Bois, du lundi à mercredi dernier. La semaine dernière, donc. Et j’y ai revu des ex-collègues-amis-potes que je n’avais pas vus... [Lire la suite]
23 mai 2019

et si je brouillais les pistes ?

Toujours dans le cas hypothétique, jusqu’à preuve du contraire, où je serais amené à rencontrer ou revoir (vingt ans après) un lecteur ou une lectrice, ça fait plusieurs billets où je sème des petits cailloux comme autant d’indices pour préserver mon goût pour un certain confort (on l’aura tous compris, je suis plus pour un hôtel 4 étoiles comme le Monte Tauro à Taormina, en Sicile que pour le Camping 4 étoiles aussi de la Clape, au Car d’Agde. Ce qui n’est vraiment pas gentil de ma part vu que je ne connais pas ce dernier alors que... [Lire la suite]
10 janvier 2017

des menus de circonstances

Peu après ma naissance, pour mon baptême, je me souviens très bien de ce qu’il y avait à manger. Du lait pour moi, évidemment. Et pour la famille, mes parents, mon parrain et ma marraine, mon grand-frère, mes grands-parents et probablement que c’est tout, je n’en ai pas beaucoup de souvenirs, il y avait une jolie table avec les plats suivants : des feuilles d’endives avec un tartare de noix de St Jacques à la truffe blanche ; des quenelles nature à la sauce béchamel ; de la lotte aux salsifis et des meringues avec de la... [Lire la suite]
24 novembre 2016

mes premiers émois de lecteur

Je crois que mes plus vieux souvenirs de lecture, comme pour beaucoup de gamins, en tout cas, ceux de ma génération, ce sont les romans pour enfants des bibliothèques rose et verte. Et j’ai particulièrement vibré et re-vibré aux aventures du Club des Cinq et à celles du Clan des Sept. C’étaient mes préférés. Je me suis souvent identifié à ces bandes de gamins à qui il arrivait tant d’histoires… imaginez un peu, moi qui étais un rêveur… Ensuite, je me souviens surtout de quand j’ai découvert les livres au format de poche, à Fouras,... [Lire la suite]

19 septembre 2016

le Moyen-Âge

J’ai passé un week-end familial très sympa et très cruel. Très sympa car, comme je l’ai déjà écrit dans les deux billets précédents, j’étais avec tous mes oncles et tantes (ou presque puisque Gilbert manquait à l’appel) et parce que des moments précieux comme ceux-là, c’est sans doute depuis seulement quelques années que je suis capable de les apprécier. À leur juste valeur. Pendant près de vingt-cinq ans, je n’ai vu personne ou si rapidement que ça ne compte pas, dans cette famille que j’ai peut-être fui mais pas parce que je ne les... [Lire la suite]
23 avril 2016

des souvenirs affichés

Des choses de quand j’avais environ dix-huit ans. À peine. C’est ça qui me trouble, c’est que ça me ramène à un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Et que je n’en verrai peut-être jamais le bout, de ces étonnantes surprises que je découvre au fur et à mesure que je classe, que je trie, que je vide. Préparer un déménagement en ayant décidé de faire l’inventaire de tout ce qu’on possède, ça apporte son lot d’émotions. Et son lot de trésors personnels. Sans grande valeur marchande mais attachés à tant et tant de... [Lire la suite]
21 avril 2016

J moins 2201

Nous sommes à J moins 2201 du 1er mai 2022. Ça va en faire des séries de 5 bâtons que je vais dessiner sur les murs de ma prison. 440 fagots de 5 bâtons. En même temps, ça ne va pas m’occuper à plein tous les jours jusqu’à cette date particulière. À cette date-là, du 1er mai 2022, ce sera encore la fête du Travail et celle des syndicats et celle de certains extrémistes. Probablement encore la fête du muguet, enfin non, mais le jour où on continuera d’en vendre à de nombreux coins de rue. Ce sera un jour férié, normalement... [Lire la suite]
05 décembre 2015

la table de 2.43

Qui ne se souvient pas des tables de multiplication que nous apprenions par cœur, en primaire ? En tout cas, dans ma génération et dans celles qui ont précédé la mienne, c’est sûr, nous avons tous connu ça. Et moi, je n’ai jamais eu trop de difficultés pour les retenir, ces tables. Et j’aimais particulièrement les retrouver au dos de nos cahiers. Toutes, de la table de 2 jusqu’à la table de 10, j’imagine. Même si ça n’en fait que 9, des tables et ça n’est pas très logique qu’il n’y en ait pas un nombre pair mais mes... [Lire la suite]