01 septembre 2019

il ferme les yeux quand il fait pipi, lui

Lui, je sais qu’il ferme les yeux quand il fait pipi. Je me suis déjà retrouvé face à lui alors qu’il avait besoin d’uriner et j’ai tout vu. Mais lui, non. D’ailleurs, mon souvenir est un peu flou car je me demande pourquoi j’étais face à lui. En général, quand on est envoyé en miction, on tourne le dos aux autres. Mais lui, non. Et en plus, non seulement il reste de face mais il ferme les yeux. C’est un cas, ce mec. En même temps, ça ne mange pas de pain, on est tous foutus pareil (à peu près, dans les grandes largeurs voire dans les... [Lire la suite]

01 août 2019

la roue tourne et la routine

Eh bien voilà. Les choses vont reprendre leur cours presque normal. L’excitation de ces dernières semaines, pour répondre au défi que Philippe m’avait lancé, est retombée. Je me retrouve avec ma vie banale et sans grand intérêts sauf celui que je veux bien lui donner. Avec ma vie devant moi. Chaque matin est de nouveau rempli du repos des autres pendant que je me mets devant la page blanche de mon ordinateur portable. Chaque matin, j’attends que le soleil se lève, de préférence après moi car je continue aussi de vouloir toujours être... [Lire la suite]
29 juillet 2019

Nora va aux camions, premier (et dernier ?) épisode

Camions ! Camions ! Camions ! Nora, nous irons aux camions si nous avouons, sinon, non ! Camions ! Camions ! Camions ! Nora ! Non ! Miaou ? Nora, ma cousine roumaine morveuse aux cornes couineuses, aux cornes amenuisées, aime encore aux ciseaux et si nous avons cuvé, Nora, un exorcisme en cours, inverse un manoir mauve à niveau, une oasis morne aux rosaces menues, aux rosaces sacrées. Une œuvre aux oiseaux-racines vire au rance, Nora ricane. Roseaux !... [Lire la suite]
17 juillet 2019

droit de dilatation

Monsieur, pour faire suite, une nouvelle fois à votre mise en demeure et à votre défi, lancé à toute allure, j’ai déjà validé le fait que j’allais relever celui-ci mais même si je ne compte pas me défiler, juste par pure précaution, j’aurais aimé avoir quelques petites lignes supplémentaires pour un éventuel droit de rétractation. En effet, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas revenir sur ma parole donnée dans les huit, dix voire quatorze jours après mon acceptation du 16 juillet dernier, c’est-à-dire, hier. C’est tellement... [Lire la suite]
26 février 2019

et Chouchou ?

D’aucuns, compatissants, pourraient me dire que tiens, ça fait longtemps qu’on n’a pas vu Chouchou (depuis le 17 janvier dernier, sauf erreur de ma part et si je ne m’abuse) et pourraient me demander illico presto ce qu’il est devenu, ce qu’il est donc devenu, ce beau jeune homme qui pourrait être le souvenir de moi quand j’étais à mon apogée, que j’ai embauché pour m’aider dans une vie de plus en plus contrariée et de moins en moins fluide et sereine. Tu parles, Charles, on m’avait dit qu’en avançant en âge, je prendrais un peu de... [Lire la suite]
26 juillet 2018

devine qui j’ai croisé ce matin, Chouchou

Chouchou ! Devine qui j’ai croisé, ce matin, en revenant du boulot ? Je n’en reviens pas. Ça fait des années qu’on ne l’avait pas vue. Pardon, que je ne l’avais pas vue. Parce que c’était largement avant que tu viennes à mon service, mon pas vieux. Oui, toi, tu ne la connais pas autant que moi, qui suis d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître mais tu en as forcément entendu parler. C’est obligé. Elle est tellement connue. Il faut dire qu’elle a été une sacrée star, à sa grande époque. Ça doit être dans... [Lire la suite]

21 décembre 2017

pédaler dans le vide ou dans la semoule

C’est malin. J’ai voulu partir à la Poste pour mettre un courrier un peu urgent, que je voulais voir arriver chez son destinataire avant Noël et comme je suis pas mal crevé de cette longue matinée stressante, je me suis dit que tiens, si je prenais mon vélo histoire de m’aérer un peu, d’une part et d’aller plus vite, d’autre part. Comme ça, la sieste sera plus proche de moi si je vais plus vite là-bas. Sauf que là, ça me semble difficile d’imaginer trouver le sommeil du juste même juste pour vingt ou trente minutes. Parce que je crois... [Lire la suite]
17 août 2017

un bon coup de propre, ça fait du bien

Eh bien voilà, j’ai repris possessions de mon blog mais peut-être pas de tous mes moyens. Il faut dire et reconnaître qu’avec les grosses siestes que je me tape tous les après-midis depuis quelques temps, ça m’est difficile de faire autre chose et surtout, je suis un peu zombie, après, à chaque fois. Franchement, vous trouvez que c’est une vie, vous, de dormir deux heures (quand ce ne sont pas trois !) chaque jour alors que je pourrais mettre ce temps à profit pour… Je ne sais pas moi, pour… Pour ranger mes affaires dans le... [Lire la suite]
31 juillet 2017

tante Jeanne

Jeanne Moreau disparue, c’est un peu de la grande France qui s’en va. Un pays peau de chagrin. L’esprit de toute une époque, celle des 30 Glorieuses et des décennies qui ont suivi jusqu’à un certain changement de siècle même si ça a commencé à changer dès les années 80. Jeanne Moreau, c’est le visage de la France, une France élégante, pas forcément toujours belle mais terriblement séduisante et attachante. C’est la France en noir et blanc, la France de mon enfance et j’ai des chansons dans la tête et aujourd’hui, ma mémoire est loin... [Lire la suite]
23 juin 2017

encore une au jus

Dernière demi-journée avant la dernière matinée de boulot et avant de prendre le train. D’ailleurs, je me demandais quelque chose, là, subitement : on prend le train ou on recule ? Oh, vous savez, moi, du moment que je suis dans le sens de la marche… Demain matin, j’ai déjà prévenu que je devais impérativement avoir terminé avant 8h. Enfin, pour 8h. Dernier caramel. Après, c’est trop en flux tendu et ça va m’énerver. Notre train pour Narbonne, Narbonne, deux minutes d’arrêt, doit partir à environ 9h30. Le temps que je... [Lire la suite]