18 mars 2021

chez le psy (1)

Voyez-vous, docteur, le problème, c’est que je n’en dors plus, moi, avec tout ça. Franchement, vous ne trouvez pas que ça fait beaucoup pour un seul homme ? Mais je vous l’avais dit, dès le mois de janvier, souvenez-vous-en. Souvenez-en-vous… Non, souvenez-vous-en. Vous voyez, même pour parler, je suis tellement à cran que je ne sais plus comment je dois dire les choses. De là à ce que je me remette à bafouiller comme quand j’étais jeune. Remarquez, je n’ai ja-jamais été vraiment bègue, il n’y a que sur certaines consonnes que je... [Lire la suite]

19 février 2021

le feu dans la cheminée

En choisissant le titre de ce billet, je n’ai évidemment eu aucune intention de sous-entendu coquin ni cochon. En aucun cas, il n’était question d’excitation sexuelle ni de fantasme à réaliser. Non, je voulais juste parler d’une séance de relaxation avant de dormir, hier soir, une séance avortée pour cause de pipi intempestif. Ce n’est plus un secret pour personne que je vais souvent faire pipi (il y a quelques années, je m’auto-définissais comme une pisseuse mais maintenant, j’assume avoir quelques problèmes de prostate qui m’empêche... [Lire la suite]
03 août 2018

petit manuel de poche pour bien mentir à ses proches

Le gros mensonge Oh la la, elles ont l’air bon, tes crêpes, hmmm Désolé, je ne peux pas t’en donner Pourquoi ? C’est ma voisine qui me les a données et elle les a faites juste avant de mourir alors, t’en donner, c’est un peu ne pas honorer sa mémoire vu qu’elle les a faites pour moi, rien que pour moi, qu’elle m’a dit, avant de mourir, la voisine   La restriction mentale  Oh la la, elles ont l’air bon, tes crêpes, il t’en reste une ou deux ? Non (sous-entendu) il m’en reste mais elles ne sont pas pour... [Lire la suite]
29 décembre 2017

à la turque ?

Forcément, avec un titre de billet pareil, j’imagine que mes nombreux lecteurs (moins de dix !) ont tout de suite pensé que j’allais parler des WC à la turque. Comme si je ne pouvais écrire que sur des sujets communs ou obscènes avec force allusions coquines et force sous-entendus à double-sens. Eh bien, non, je ne pense pas qu’à la gaudriole ou aux choses triviales, la preuve ? Je voulais parler mécanique, aujourd’hui. J’avais envie de parler de ces mécaniciens qui bossent dans les garages et qui font un métier que je ne... [Lire la suite]
13 mars 2016

je préfère les petits jeunes

Ah non, qu’on ne vienne pas me taxer de pédophile, je ne suis pas catho-pratiquant. Et pas seulement pour cette raison-là mais parce que je ne suis pas comme ça. Ça n’est pas mon genre. Et ce n’est pas parce que le titre de ce billet annonce que je préfère les petits jeunes qu’il faut mal m’interpréter. Bon, d’accord, j’ai écrit ça en toute connaissance de cause car je savais pertinemment que l’ambiguïté du propos porterait à confusion. C’est volontaire donc, en gros, je suis un vrai manipulateur. Et je l’assume. De toute façon, quand... [Lire la suite]