23 juin 2021

chambre 13C (2)

Pour la première fois depuis des mois et des mois, (peut-être six), lundi, quand je suis allé te voir, tu as souri au moins quatre, peut-être cinq fois. Ça change. Je crois que la dernière fois que je t’ai vu sourire, c’était en avril, quand je suis allé te voir avec Alex. Mais lundi, nous étions avec Maman et le président et nous avons eu quelques jolis moments. Tu sais que pour moi, c’est extrêmement précieux. Ce sont des moments que je n’oublierai pas mais en plus, je t’ai pris en photo, à plusieurs reprises car j’ai besoin de... [Lire la suite]

21 décembre 2020

courrier des téléspectateurs

Je n’aime pas du tout la série Scènes de ménage, sur M6. Tous les soirs, sans exception, je me dis la même chose : c’est une émission vulgaire, c’est mal joué, ce n’est pas drôle, tout se passe en-dessous de la ceinture et franchement, c’est une honte pour la culture française. Jamais, jamais, jamais, je n’ai même ne serait-ce qu’esquissé un sourire tant ces couples sont pathétiques. Et en plus, je trouve que ce n’est pas un joli spectacle à infliger à nos enfants. Chère Jeanne D. d’Anus dans l’Yonne. Je comprends tout à fait que... [Lire la suite]
14 septembre 2020

reviens, je t'aime

En ce temps-là, nous n’avions pas grand-chose mais nous aimions, ici, nous retrouver. Ce soir sans toi, je me sens l’âme triste, ta place est vide et le monde a changé. L’éternel retour ? En tout cas, le retour du printemps à quelques jours de l’automne. L’annulation d’une certaine absence, d’une absence d’une certaine longueur, d’une certaine lenteur. Un monde sans toi, c’est un monde où le temps dure excessivement plus longtemps, un monde dans lequel chaque heure est démultipliée comme si elle allait tutoyer les infinis. Mais,... [Lire la suite]
16 janvier 2020

il paraît qu’elle cacarde pendant qu’il dîne

On dit que l’oie cacarde. Évidemment, ça prête non seulement à sourire mais aussi, à se demander pourquoi on n’y avait pas pensé plus tôt. L’oie cacarde, c’est intéressant mais ce n’est pas une information facile à placer en soirée. Je me vois mal sortir ça pendant un dîner : « Vous reprendrez bien un peu de fromage, vous n’en avez quasiment pas mangé ! Vous avez goûté celui d’Échourgnac ? C’est une trappe d’Échourgnac, fait dans une abbaye où il y a encore plein de bonnes sœurs, on peut y acheter leur fromage et... [Lire la suite]
09 novembre 2019

ça tient à peu de choses, vraiment

C’est vrai, ça tient à peu de choses, vraiment, certains noms de marques de produits alimentaires (pour ne parler que d’eux – même si les noms de médicaments portent nettement moins à rire, pas même à sourire !...), tiens, par exemple : les fraises Tagada, dont, au passage, je n’ai jamais été fan (uniquement Stéphane) car ce n’est pas ma génération mais surtout car je suis plus bec salé que bec sucré et donc, en termes de sucreries, si on veut me faire plaisir, ça ne peut pas être avec ces fraises chimiques qui ne m’ont... [Lire la suite]
24 août 2019

je croyais qu’on les appelait les Biscarrots et les Biscarrottes

Pendant très longtemps, j’ai cru que les habitants de Biscarrosse s’appelaient les Biscarrots et les Biscarrottes alors que c’est complètement faux. Parce que les habitants de Biscarrosse s’appellent les Biscarrossais et les Biscarrossaises. Ni plus, ni moins. Mais je trouve ça nettement moins joli et moins amusant de dire Biscarrossais que Biscarrots. Et surtout Biscarrossaises que Biscarrottes. Parce que franchement, vous pourriez faire des jeux de mots avec Biscarrossais et Biscarrossaises, vous ? Moi pas. En tout cas, jusqu’à... [Lire la suite]

14 avril 2019

ça y est, c’est le week-end !

Comment vais-je savoir que je suis en week-end, désormais ? Parce que quand on travaille, on a des repères pour se régler au temps et aux jours qui passent mais quand ce n’est plus le cas, comment savoir quel jour on est, comment savoir si on est vendredi, samedi ou dimanche ? Justement, hier, je me suis cru dimanche car j’ai fait des courses le matin comme je le faisais, dans ma vie d’avant (merci Sophie !) chaque jour du seigneur. Et donc, après, je me suis cru un autre jour et ce matin, je me suis encore cru le même... [Lire la suite]
28 octobre 2018

un mec banal à l'heure d'hiver

Le premier dimanche matin à l’heure d’hiver. Comme j’ai voulu en avoir le cœur net, je me suis levé à 2h (heure d’hiver) mais à 3h (heure d’été), car c’est exactement là que le changement devait avoir lieu. Je suis donc sorti de mon lit, comme le font certaines rivières et certains fleuves, lors de grandes pluies, et je suis allé faire un gros pipi nocturne, dans le noir, à tâtons ou presque et là, j’ai surveillé le moment où l’été théorique a fait place à l’hiver pratique. Eh bien, figurez-vous que je n’ai pas pu vérifier que la... [Lire la suite]
30 septembre 2018

je confirme : les homards n’ont pas le sens de l’humour

Je confirme : les homards n’ont pas le sens de l’humour. Je vous démontre la chose : le patron n’ayant pas pu bien en profiter pendant notre folle semaine biscarrossaise, il m’a demandé s’il pouvait en avoir un autre. « Un seul ou un deuxième pour Claude ? » Il n’en voulait qu’un seul. J’ai précisé que comme à chaque fois, Claude lui mangerait les deux pinces et il ne lui resterait que le corps à farfouiller comme un médecin légiste. Alors, je lui ai proposé de lui en prendre un gros pour lui et un plus petit... [Lire la suite]
24 juin 2018

lancement

Je n’ai pas l’habitude de faire des annonces sur des billets à venir, pour la bonne raison que, sauf cas exceptionnel, je ne sais jamais à l’avance de quoi je vais parler. Bien sûr, quand j’écris des textes pour les programmer pendant une absence que je ne veux pas faire ressentir à mes rares abonnés, là, je sais à l’avance et je peux éventuellement dire que vous allez lire ceci ou que vous allez lire cela, et patati et patata mais c’est juste parce que j’ai pris de l’avance. Alors que là, dans le cas présent, non. Je n’ai pas encore... [Lire la suite]