05 avril 2018

puisque c’est comme ça, je retourne chez ma mère

Il ne faut quand même pas pousser mémé dans les orties ni maman vers la sortie mais puisque c’est comme ça, je retourne chez ma mère et pas plus tard que demain matin. Na ! Je retourne chez ma mère et je rends mon tablier à qui en voudra. Parce que je suis comme ça, moi, si on me chatouille trop, je ne ris pas, je prends la mouche et même la mouche du coche et je tourne les talons (et l’étalon) et je tire la langue mentalement et je hausse les épaules virtuellement. Surtout si l’autre (ou les autres) est (ou sont) plus fort(s)... [Lire la suite]

06 décembre 2014

in vino veritas

Mais non, je ne suis pas bourré, je sais encore ce que je dis et je tiens encore debout, tiens, regarde, sur une seule jambe avec les bras devant moi, t'as vu, moi je ne bouge pas d'un pouce, c'est toi qui tournes autour de moi. Alors si je te dis que je suis pas bourré, tu peux me croire. Et si je te dis que j'aime ton corsage (corps sage ?), c'est que j'aime ton corsage. Idem pour ton gilet. En plus, je trouve que tu as de la jambe, et ça, ce n'est pas pour me déplaire. J'ai même envie de dire que ta cuisse me séduit et que tu as... [Lire la suite]