15 décembre 2017

hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie

Hâte-toi de bien vivre et songe que chaque jour est à lui seul une vie. Cette phrase m’est revenue en tête soudainement alors que j’étais en train de revenir d’en ville. J’ai vaqué à deux ou trois petites affaires et j’ai repris le livre que je suis en train de lire pour le tram du retour et là, soudain, à peine entré chez moi ; à peine le parapluie déposé dans une bassine dans l’entrée ; à peine me suis-je changé de vêtements : troquer ceux que j’avais mis pour ma sortie et ceux que j’ai remis pour être à l’aise chez... [Lire la suite]