14 avril 2018

ce n'est pas trop tard ?

Excusez-moi, il n’y a plus beaucoup de monde, est-ce que je n’arrive pas trop tard, par hasard ? Parce que d’habitude, je fréquente cet endroit de bonne heure, soit le matin, soit en début d’après-midi soit, au pire du pire, au moment du goûter, entre 15 et 18h, en gros. Oui, parce que ça m’est difficile d’être plus précis, à ce sujet-là. Enfin bref, là, aujourd’hui, avec la semaine que je viens de passer, où j’ai plus vécu la nuit que le jour, où j’ai plus dormi le jour que la nuit, je me suis retrouvé un peu déboussolé, comme... [Lire la suite]

01 avril 2018

ça y est, un nouveau jour s'est levé

Ça y est, un nouveau jour s’est levé avec un ciel bleu immaculé et un soleil resplendissant. On commence plutôt bien ce mois d’avril. J’ai envie d’ajouter : enfin ! Enfin, on a l’impression d’être vraiment au printemps. Ce n’est pas un beau temps qui fait semblant. C’est un vrai sentiment de renouveau. Comme si un jour neuf venait de se lever après des semaines et de mois de ténèbres. Bon, d’accord, j’exagère un peu mais si je ne le fais pas, qui le fera à ma place ? Cela dit, nous en avons déjà un peu profité, ce... [Lire la suite]
27 mars 2018

mignonne, et la rose ?

Mignonne, moi aussi, ce matin j’ai voulu aller voir si la rose avant déclose sa robe. Sauf que ce matin, il n’y avait point de soleil et je n’ai pas su voir si savoir de quelle couleur était sa robe. Était-elle rouge, rose ou pourpre ? Nul autre ne le sait que la reine des fleurs, elle-même. Un trésor bien enfoui, inaccessible.  Et en cette vesprée grise et humide, je ne sais pas non plus si elle a perdu tout son éclat, tout son charme et toute sa beauté. Je ne sais pas. Personne ne sait. Plus personne ne sait s’il existe... [Lire la suite]
08 mars 2018

tiens, il fait beau !

Tiens, il fait beau ! Et ça dure depuis ce matin. Déjà, quand je suis arrivé à mon travail, c’était une nuit étoilée comme peu de gens peuvent en voir, à 3h40. Peu de gens hormis mes collègues et nos clients de fin de nuit. Je me suis dit, alors, que, avec un peu de chance, nous n’aurions pas de pluie, aujourd’hui. Nous n’aurons pas notre rasade quotidienne. Nous serons au pain sec et sans eau ? Pas grave. Ce sera bon pour mes plantations sur la terrasse, d’être un peu épargnées pendant quelques  heures voire quelques... [Lire la suite]
07 mars 2018

tiens, il repleut !

Tiens, il repleut ! Oui, mais attention, il repleut peu ou il repleut plus qu’hier (et bien moins que demain ?) C’est dur à dire à voix haute, hein ? Il repleut plus. Tout comme s’il faisait soleil, on dirait, sans quelques difficultés, il ne repleut plus. D’ailleurs, ça pourrait presque porter à confusion, ce mot « plus » qui, un coup signifie beaucoup et un autre coup, qui veut dire que c’est fini. Et ça, c’est exactement ce qui se passe, depuis hier et surtout aujourd’hui : un coup, il repleut plus et... [Lire la suite]
22 février 2018

deux enfants des autres

Les enfants des autres ne sont pas tous des chiards capricieux et insupportables. Non, hier, j’en ai eu la preuve par l’exemple. Non pas que je sois tombé sur des enfants modèles, ça, je n’en sais rien mais en tout cas, les deux que j’ai repérés me semblaient bien élevés et surtout, bien élevés. Oui, je sais, je me répète mais ça me semblait important d’insister sur ce point essentiel pour ne pas dire capital. Ou fondamental. Enfin, vous me comprenez, quoi ! Je vais donc de ce pas vous présenter ces deux enfants qui m’ont... [Lire la suite]

19 février 2018

au-delà, au-delà des brumes

Au-delà, au-delà de la brume qui nous emprisonne depuis des jours et des jours pour ne pas dire des semaines et des semaines, hormis quelques embellies ponctuelles, certainement dues au fait que Dieu, s’il existe, a dû être inattentif et ne pas voir que quelques rayons de soleil venaient nous montrer que l’astre luisant existait toujours, au-delà, au-delà de toute cette brume, il y a sans doute un monde meilleur mais aura-t-on seulement jamais le droit d’y avoir accès ? Si ça se trouve, quand Dieu a laissé un peu de soleil venir... [Lire la suite]
01 février 2018

comme un parfum du monde

Il y a un côté début de mois, aujourd’hui. Je ne sais pas à quoi c’est dû. Bien sûr, le fait qu’on soit le premier février, ça doit jouer mais n’y a-t-il que ça ? Non, je ne crois pas. Il y a quelque chose dans l’air qui fait que c’est un peu différent d’un premier février normal. Et ce n’est pas non plus une question de salaire versé sur un compte bancaire, puisque je n’ai pas encore vérifié. Ce n’est pas non plus parce que pour les vœux 2018, c’est clôturé, j’en ai encore reçu par courrier, ce midi. Non, quelque chose... [Lire la suite]
25 janvier 2018

prendre un peu de plaisir, oui, mais quand et comment ?

Je ne voudrais pas avoir l’air de rabâcher mais encore une fois, à peine une journée de soleil et hop, voici la pluie qui revient faire des claquettes sur les trottoirs mais pas que. Sur la terrasse, aussi. Et là, il est pile une heure de l’après-midi, l’heure où le soleil pourrait être au mieux de sa forme, eh bien non, je suis obligé d’allumer la lampe de mon bureau pour voir où je mets les doigts sur le clavier. Et ce n’est pas parce que je ne regarde pas mes doigts pour écrire que je n’ai pas besoin de voir, si j’en ai besoin ou... [Lire la suite]
11 janvier 2018

janvier mou

On va dire qu’il y a du soleil sur une partie de la France et que le reste n’a pas d’importance. Sauf que le reste, ce sont les nombreux abats d’eau qu’on se prend sur le coin de la figure dès qu’on met le nez dehors sans parapluie. En ce moment, on peut le dire, c’est douche à volonté pour qui veut se laver gratis. C’est « happy hour » du soir au matin et matin jusques au soir pour les averses, les ondées, les giboulées, les rincées, les saucées, les trombes et les déluges. On sait que ça ne fait pas de mal à la terre... [Lire la suite]