06 juin 2020

l’autre pilulier

J’ai un deuxième pilulier mais pas pour des médicaments ou des compléments alimentaires, non, c’est juste pour des pilules, des gélules et des comprimés qui m’ont été prescrits par un marabout et que j’ai payés au black et dont je n’ai pas trop le droit de parler mais là, nous ne sommes qu’entre nous, je ne crains rien et vous non plus, qui me lisez car je ne vais citer aucun nom ni aucune marque ni rien. Je vais rester évasif et donc, ne prendre aucun risque car de toute façon, je ne veux pas non plus me retrouver avec la police sur... [Lire la suite]

05 mai 2020

en mai, fais ce qu’il te plaît (billet contaminé par le Covid 19)

On m’a toujours dit : en mai, fais ce qu’il te plaît mais n’oublie jamais de dire s’il te plaît sinon, toute l’éducation qu’on t’aura donnée n’aura servi à rien et tu passeras pour quelqu’un de mal élevé voire de très mal élevé et ça, ce n’était pas leur objectif, à mes parents, qu’on puisse penser ça d’aucun de leurs trois enfants même si tout n’a pas été parfait, on ne peut pas leur reprocher de nous avoir élevé comme il se devait, surtout mon frère aîné et moi, qui avons été enfants dans les années 60 parce que pour mon petit... [Lire la suite]
04 mai 2020

dans le Berrrrrry (billet peu contaminé au Covid 19)

Aujourd’hui, ça va être un peu sans sujet particulier, un billet en forme de plusieurs petits billets pour parler de différentes choses qui n’ont rien à voir (en apparence) les unes avec les autres. Parce que quand on n’a pas l’inspiration des grands jours (ça m’est déjà arrivé, l’inspiration des grands jours ?), rien n’interdit de se laisser aller à écrire ce qui vient à l’esprit. Donc, ce matin, pas de choses spéciales en tête. Non, juste des émotions, des coups de cœur ou des coups de gueule. Et des mots qui se veulent jeux,... [Lire la suite]
19 avril 2020

occupation terrassière (billet contaminé au Covid 19)

Bon, hier, c’était la dernière après-midi de soleil avant jeudi prochain puisque dans les quatre prochains jours, nous ne devrions avoir que de la pluie. Nous ne devrions recevoir que de la pluie. Être envahi de nuages épais et lourds comme si le confinement n’était pas assez une punition en soi, avec ce temps maussade, comme si nous allions devoir supporter une double peine. Alors, hier, j’ai profité de ce soleil, ma foi plutôt chaud, et j’ai pris de l’avance sur la suite des événements météo. Mais je n’ai pas réussi à lire. J’étais... [Lire la suite]
16 avril 2020

oui… non… (billet totalement contaminé au Covid 19)

Bon, je vais sur la terrasse, je vais bouquiner. Commencer un nouveau livre, heureusement que j’ai terminé de lire le précédent, je me suis ennuyé pendant 631 pages. Je sais, je suis un peu maso. Mais on m’a assez reproché de ne pas savoir m’accrocher et patati et patata et que si, dès les premières pages d’un bouquin ou les dix premières minutes d’un film ou d’un spectacle, ça ne me plaisait pas, je me braquais et après, c’était foutu. Que nenni, mes chers, que nenni ! Ah ça oui, que nenni, alors. Bon, finalement, il fait trop... [Lire la suite]
10 avril 2020

rimes riches (poèmes garantis sans coronavirus)

… Dans l’immobile De ma vie intérieure Solitude tranquille Feutrée par l’épaisseur   Dans le noir lumineux De ma vie intérieure Être à soi pour deux Mesurer la lenteur …   Arielle Burgelin (C’était un peu bruyant) ************************************************* … Je me demande dans quel lit se couche le soleil Je me demande où les nuits passent leurs journées Je me demande pourquoi la nuit tombe pourquoi le soleil se lève. Je me demande aussi s’il y a encore des étoiles derrière les nuages. Je... [Lire la suite]

25 mars 2020

les soirées échangistes (billet garanti sans coronavirus)

Bonjour, vous venez souvent dans ces soirées libertines ? Oui, on peut dire que oui. J’aime rencontrer des gens nouveaux (et intéressants ?) et je pense que s’ouvrir aux autres est le meilleur moyen de ne jamais être égoïste, ni égocentrique ni autocentré sur soi-même. Je n’aime pas les gens qui pensent que le soleil se lève dans leur nombril et se couche dans le trou de leur cul. Alors oui, je viens assez souvent dans ces soirées libertines et je peux vous dire que ça me fait un bien fou. Ça m’entretient. Bonsoir, vous... [Lire la suite]
24 janvier 2020

on ne savait plus s’il faisait jour ou déjà nuit

Hier, en fin d’après-midi, il y a eu un moment où on ne savait plus s’il faisait jour ou s’il commençait déjà à faire nuit. Comme si les deux hésitaient à prendre la place, à s’installer, à partir ou à rester. À se décider. Le jour se demandant s’il ne pourrait pas en profiter encore un peu tant que la nuit ne serait pas prête à trouver un bon endroit pour y passer la sienne. Et la nuit, hésitant à venir passer du temps ici, sous un ciel déjà bien trop gris, bien trop lourd, à subir toute cette humidité environnante. Franchement, pour... [Lire la suite]
08 janvier 2020

que se passe-t-il si je décide de vivre en vers ?

Est-ce que ma vie serait plus belle si je décidais de la vivre en vers, qu’ils soient libres ou non. Une vie au quotidien en alexandrins, des journées en forme de sonnets, des quatrains, des rimes riches et d’autres moins. Même si la richesse est plus belle quand elle est à l’intérieur. Est-ce que le soleil serait plus brillant si je décidais de le décrire en calligramme ? Est-ce mon cœur battrait plus fort si je te le disais sous la forme d’un beau madrigal ? Et je m’imagine en train de te chanter mes chamades… Et je... [Lire la suite]
16 décembre 2019

l'amitié

L'amitié Beaucoup de mes amis sont venus des nuages Avec soleil et pluie comme simples bagages Ils ont fait la saison des amitiés sincères La plus belle saison des quatre de la Terre Ils ont cette douceur des plus beaux paysages Et la fidélité des oiseaux de passage Dans leurs cœurs est gravée une infinie tendresse Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse Alors, ils viennent se chauffer chez moi Et toi aussi, tu viendras Tu pourras repartir au fin fond des nuages Et de nouveau sourire à bien d´autres visages Donner... [Lire la suite]