21 juin 2019

le premier jour de l'été

Nous sommes officiellement le premier jour de l’été et on est en droit de déposer une réclamation auprès de la direction des nuages et du ciel bleu/soleil réunis car franchement, depuis ce matin, ce sont des nuages gris et blancs, des pluies intermittentes (du spectacle ?) et un petit vent frais (vent du matin ?) et moi, même si quelque part, je m’en fous un peu, là, comme je dois aller chercher les chiens du patron chez le toiletteur, ça me fait un peu peine pour eux car comme ils n’auront plus un poil sur le caillou, ils... [Lire la suite]

01 juin 2019

journal rétrospectif retour (1/1)

Mercredi 29 mai. 10h20. S’installer dans le wagon, à la place qu’on a réservé, ça relève de l’exploit, aujourd’hui. On a même droit à une trottinette, celle d’un ado probablement hollandais qui est avec sa mère et sa petite sœur et plein de valises et de sacs.       Le wagon est d’apparence luxueuse mais je le trouve vieillot et limite oppressant. Les couleurs sont sombres. Je suis en rez-de-rails. Sans possibilité de rejoindre celui derrière moi sans passer par l’étage. Et je suis assis à la dernière place, avec... [Lire la suite]
27 avril 2019

il tombe des rayons de soleil

J’en ai un peu assez de ce temps où on ne sait plus à quel saint se vouer ni quoi porter pour être, un coup étanche et l’autre, pas trop en sueur. C’est vrai ça, le matin, quand je sors, d’assez bonne heure (mon Dieu, quel bonne heure !), il fait frais, alors, je mets un vêtement un peu chaud et un foulard pour les éventuels courants d’air et pour ne pas avoir un choc thermique en sortant de chez moi mais rapidement, surtout si je suis en tram mais aussi à pieds, j’ai chaud, pour peu qu’il y ait du soleil, dehors mais pas que…... [Lire la suite]
29 mars 2019

s'allonger un morceau

Je me souviens de cette chanson d’Ester Galil, Le jour se lève, reprise par Garou, dans les années 70, elle m’avait beaucoup marqué par le texte, la musique et la voix de son interprète, une voix rauque comme on peut facilement rencontrer au moment d’un réveil, après une courte nuit qui fait suite à une longue) soirée pendant laquelle d’aucun(e)s ont pas mal bu et sans doute beaucoup fumé. Et là, au petit matin, on a la voix enrouée et un peu de difficulté à faire la part des choses. Et parfois, aussi, à faire la part des gens. Allez... [Lire la suite]
07 mars 2019

et, avec lui, une lueur d’espoir

Le soleil est revenu après une nuit non seulement bien noire mais des bourrasques de pluie et des vents diluviens. Heureusement, au plus fort de ce qu’on pourrait appeler une tempête, j’étais au boulot, vers 4h et j’entendais le roulement des grosses averses sur le toit du bâtiment et je me suis dit : « Tiens, il pleut et pas qu’un peu ! » et ce n’était pas utile que j’aille mettre le nez dehors pour m’en assurer, je savais très bien ce que je disais, ce que j’affirmais. Oui, je peux être très affirmatif même en... [Lire la suite]
03 mars 2019

sous un soleil, presque exactement

J’ai eu peur que ce dimanche ne soit pas terrible en termes de météo mais non, il n’en est rien car même s’il ne faisait pas très chaud, ce matin, à 8h30, quand je suis parti faire mes courses alimentaires pour le début de cette semaine, cet après-midi, ça s’est bien amélioré, le soleil est revenu, comme bientôt le temps du muguet et celui des hirondelles, un peu avant. Ma nuit fut aussi courte que si nous avions été en été (amusante, cette répétition !) mais non, nous sommes toujours en hiver et là, à l’heure où j’écris ces... [Lire la suite]

25 février 2019

comme une rupture amoureuse

Ce matin, ce fut comme une claque dans la figure, une claque bien sentie et pas seulement dans l’idée. Quand il m’a annoncé ce qu’il avait à me dire, j’avoue que je m’en suis douté avant même qu’il n’aille plus loin. Dès qu’il m’a dit : « Stéphane, j’ai quelque chose à vous dire et ça ne va pas vous faire plaisir… », j’ai su de quoi il était question. Effectivement, ça ne m’a pas fait plaisir et il avait l’air sincèrement désolé même si au fond de lui, c’est un mal pour un  bien. De toute façon, il faut savoir... [Lire la suite]
18 février 2019

manque réel de motivation

Il y a des jours comme ça où on manque réellement de motivation. J’ai tellement donné depuis mon réveil, ce matin que là, en rentrant chez moi, à 14h30, je n’en puis plus. J’ai un coup de barre que même un Mars n’aiderait pas à faire partir (en plus, je n’aime pas le chocolat !) et je n’ai qu’une envie : celle de me mettre sur un transat sur la terrasse et me la couler douce au soleil. Sauf que pour l’instant et jusqu’en mars, environ, il n’y a pas encore de soleil sur ma terrasse, il n’en manque pas beaucoup pour qu’il nous... [Lire la suite]
17 février 2019

du matin, surtout du matin, rien que du matin

En ce dimanche matin, j’aurais pu en profiter pour me lever tard mais non, je crois que je ne sais pas faire ça. D’abord, parce que j’avais plein de choses à faire avant midi et ensuite, parce que je suis vraiment du matin, surtout du matin, rien que du matin. Bien sûr, je peux veiller tard en cas de soirée exceptionnelle comme celle de mon mariage, en juin 2014 ou lors de l’anniversaire de quelqu’un qui m’est très cher ou encore, lors du pot de départ d’un collègue que j’aime bien, comme le 2 février dernier et probablement aussi... [Lire la suite]
07 janvier 2019

jaune cocu

J’aime le jaune des soleils qu’on dessine quand on est enfant, un jaune franc du collier avec beaucoup de rayonnement. C’est un jaune éclatant, un jaune un peu rêvé car en réalité, le soleil est plutôt jaune d’or. Et j’aime justement le jaune des boutons d’or, ces petites fleurs qu’on se mettait sous le menton et dont le reflet sur notre peau nous faisait dire : tu aimes le beurre. J’aime le jaune du beurre sauf quand celui-ci devient terne car il a ranci. Je n’aime pas le beurre rance et je n’aime pas le jaune des gilets et des... [Lire la suite]