17 février 2021

au bas masqué, ohé, ohé

Hier, j’ai réalisé que j’avais raté mardi-gras, hier, cette semaine encore. Cette année encore, j’aurais dû préciser. Car je ne fête jamais mardi-gras. Je n’y pense pas et comme je ne mange pas de beignets, ni de merveilles, ni de bugnes, ni de pets-de-nonne ni de churros (par goût, ça m’écœure rien que de penser à ces produits-là) mais j’ai quand même porté mon masque, comme tous les jours, dès que je sors de chez moi. Et pense que ça va durer encore un certain temps, ça, de porter un masque car je suis un bon petit soldat, un bon... [Lire la suite]

15 novembre 2020

le bouquet garni

Dans mon billet d’hier, j’ai parlé de quelqu’un qui est presque tombé dans les oubliettes de l’histoire (j’ai bien dit « presque », attention, hein ?) : Auguste Thin, surnommé Augustin, ce soldat français qui a choisi le cercueil dans lequel reposait la dépouille de celui qui allait devenir le soldat le plus connu de l’histoire de France : le soldat inconnu. Et ce brave Augustin, il est temps qu’on lui rende hommage, à lui aussi, non ? D’accord, topez-là et parlons un peu de lui. Augustin, de son... [Lire la suite]
09 août 2019

un bon petit soldat

Je crois que malgré mes airs rebelles (et parfois, je n’ai pas que l’air, j’ai aussi les paroles), je suis un bon petit soldat. En effet, que quand on me dit quelque chose, même si souvent, je n’en fais qu’à ma tête, les autres fois (dans quelle proportion ?), j’écoute ce qu’on me dit et je fais là où on me dit de faire (et même éventuellement dans le caniveau) et un point c’est tout. C’est surtout vrai, tout ça, quand ce qu’on me demande vient d’une autorité reconnue. J’ai un sens profond (tu le sens, mon sens... [Lire la suite]
13 décembre 2013

sur-tension

Il y a des jours comme ça où la nuit semble ne pas vouloir prendre fin. Comme si elle feignassait sous la couette brumeuse dans laquelle elle s’est enroulée, pleine de tous ses noirceurs et de ces pâleurs. Entre ténèbres et teint diaphane. Et moi, au milieu de nulle part, quand je suis descendu de mon rêve, au petit matin dont le réveil me sembla intempestif et incongru, j’ai eu une espèce de douleur à me lever alors que la nuit continuait la sienne en toute tranquillité et dans un égoïsme qui aurait pu me faire sourire si nous... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 15:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
10 décembre 2013

deux petits oublis

J’ai déjà eu l’occasion d’évoquer certains trous de mémoire, certains oublis, certaines omissions sans être en forme de péché et pourtant, je suis loin d’avoir tout dit concernant ce qui m’est arrivé à deux reprises la semaine dernière. Encore une fois, ce billet aura valeur de scoop e-journalistique de première importance. Encore une fois, je vais me livrer comme jamais et je n’aurai plus aucun secret pour le commun des lecteurs et trices mortel(le)s qui sont parfois ou régulièrement en visite dans ce blog. Encore une fois, je vais... [Lire la suite]