24 septembre 2019

chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils

Chut, ne dites pas à mes parents que je ne suis pas leur fils, ils ne le savent pas… Maman, j’ai quelque chose à te dire mais je voudrais que tu t’asseyes, avant tout. Parce que j’ai un peu peur de ta réaction. Surtout, penses à bien respirer comme on t’a appris à le faire en cas d’émotions fortes et dis-toi bien qu’il n’y a rien contre toi dans ce que je vais te dire mais bon, comme je pense que l’heure est venue que toute la vérité soit enfin dite, elle est donc grave, l’heure. Ça va, tu es bien installée ? Je peux y... [Lire la suite]

27 août 2019

peut-être juste un peu mouillé ou pas

Peut-être n’est-ce qu’une illusion, peut-être n’a-t-il pas vraiment plu, cette nuit ou ce matin, à l’aube, à l’heure où blanchissent les campagnes… Probablement qu’il n’est tombé que trois gouttes. Certainement un nuage qui a fait pipi et qui était trop pressé pour bien se secouer après sa miction. En tout cas, pas de quoi affoler les foules ni la nature. Ou plutôt si, il y a de quoi inquiéter la nature qui a soif et plus souvent qu’à son tour, depuis quelques temps. Peut-être n’ai-je pas raison (sans avoir tout à fait tort) dans... [Lire la suite]
30 juillet 2018

descendre la poubelle

Ah vraiment, elle m’énerve, cette poubelle qui tient à peine debout. On dirait qu’elle est ivre d’en avoir trop bouffé. Il faut dire qu’elle s’est goinfrée, littéralement goinfrée. Au fur et à mesure que je cuisinais, hier, elle avalait tout ce que j’ai eu la bêtise de lui jeter dans la gueule, qu’elle avait grande ouverte. Irrassasiable. Et qu’est-ce que ça aurait été si, en plus de lui donner à manger, j’avais étanché sa soif car je suis sûr qu’elle devait avoir envie de boire après avoir ingurgité tout ça. J’ai failli lui balancer... [Lire la suite]
20 juillet 2018

Dieu (s’il existe) reconnaîtra les chiens

Kali ! Shouka ! Pardon, Chouka ! Allez, revenez par ici, ce n’est pas propre, là-bas. C’est vraiment amusant de les voir courir comme des fous, surtout elle, en tête et lui, ensuite, qui essaie toujours de la dépasser mais il ne fait que la talonner. Ce qui n’est déjà pas mal… Je me demande s’ils comprennent quand je contracte leurs deux noms. Tiens, je vais ressayer, pour voir : Choukali ! Venez ici ! Bof, je ne sais pas s’ils n’ont pas compris ou s’ils vaquent juste à leurs occupations.... [Lire la suite]
16 juin 2018

pour un peu, j’aurais oublié

Pour un peu, j’aurais oublié d’écrire un billet dans mon blog, aujourd’hui. 18 heures sont juste passées et je viens de me rendre compte que j’étais en train de passer à côté. Alors que je m’apprêtais à continuer de faire ce que je faisais chez le patron et dans le tram réunis : m’installer dans un fauteuil sur ma terrasse (comme chez le patron, pendant un peu plus d’une heure) et prendre la suite du roman que je suis en train de lire en ce moment (comme dans le tram du retour) sauf que là, je me dois (je me doigt ?) de... [Lire la suite]
16 novembre 2017

le piquet de grève

Bon, ça suffit maintenant. Je me suis mis en grève afin de montrer mon mécontentement contre le fait de ne pas avoir de chauffage depuis dix jours environ. Si encore on était en été, passe encore mais là, non. Il fait proche de zéro le matin et moi, c’est un appartement avec terrasse que j’ai acheté, il y a un an et demi, pas un igloo. Et le premier qui me chante « igloo, igloo, igloo, il est des nôtres, il a bu son verre comme les au-autres », je lui balance ce qui me passe sous la main sur la gueule. Non mais sans... [Lire la suite]

06 janvier 2017

s'en sort toujours

Je ne sais pas depuis combien de temps je suis allongé, attaché, dans cette pièce sombre, à peine éclairée à un seul angle, d’un néon faiblissant mais j’aimerais bien savoir pourquoi je suis ici et pas dans mon vrai lit. Tant qu’à dormir, j’aime mieux l’idée de ma couette que cette espèce de table dure comme tout et ces sangles aux chevilles et aux poignets pour m’empêcher de bouger les jambes et les bras. Mais je suis donc prisonnier ? Je viens de réaliser ça… En plus, j’ai soif. Et je n’ai pas forcément très chaud. Pourtant,... [Lire la suite]
18 juillet 2016

et tous les cartons sont montés

Commencé à 8h30, hier matin, le déménagement a pris fin à 22h pétantes, hier soir. Avec 34° à l’ombre et plus de 44° sur la terrasse en plein soleil, vers 17h30, heureusement que ce n’est pas moi qui les ai charriés, tous les cartons et tous les gros meubles. Mais j’ai fait ma part, en portant nombre de colis pas trop lourds, des objets, des sacs… car quand j’ai vu que ça allait prendre plus de temps que prévu, je ne suis pas resté les bras ballants. Mais bon sang, que ce fut long. Long comme un jour sans pain. Et je suis resté seul... [Lire la suite]
22 juillet 2015

suçoter en dormant

On m’en avait déjà fait la remarque, il paraît que je tête ma langue en dormant. Je ne me rends pas compte de l’effet que cela peut produire, tout ce que je sais, c’est que je dois faire avec et faire comme si de rien n’était. En tout cas, c’est toujours mieux que de ronfler comme une locomotive à vapeur. Téter sa langue en dormant, tu parles, Charles si ça fait viril quand on approche la soixantaine et qu’on dort avec quelqu’un. Surtout avec quelqu’un qu’on aurait pu ne rencontrer que la veille. Parce que ça, ça ne peut pas se dire... [Lire la suite]
15 septembre 2013

le compte est bon ?

Ensuite, dans mon bilan, il y aurait le nombre de vaisselles faites au bord de l’évier. D’abord, tout seul, comme un pauvre plongeur de brasserie exploité par ses patrons. Ensuite, avec le renfort du patron qui serait venu mettre la main à la pâte. Et de madame mère qui aime participer car l’essentiel, dans la vaisselle, ce n’est pas de gagner mais de participer. Puis, quand le patron s’en est allé, il a formé Ophe, le lyonnais et Ine s’y est mise aussi, la lyonnaise. Donc, finalement, la charge s’est plutôt bien répartie au fur et à... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 04:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,