31 janvier 2017

mauvaise main

Il vaut mieux que je ne joue à aucun jeu de hasard, à aucune loterie et que je ne tente ma chance à rien du tout car depuis quelques semaines, on peut dire que j’ai particulièrement mauvaise main. À se demander ce que ça cache. Quand on gagne, on dit que c’est probablement parce qu’on a une veine de cocu. Autant vous dire qu’en ce qui me concerne, je suis tranquille. Vu les râteaux que je me paie depuis novembre… J’en veux pour preuve le premier tour de l’élection primaire des Républicains. Sans dire pour qui j’ai voté, je peux vous... [Lire la suite]

22 janvier 2017

nettement moins bien qu’il y a cinq ans

À chaque nouvel électeur qui présentait sa carte, j’ai eu l’impression que c’était le premier de la journée qui arrivait pour voter. Alors qu’il était déjà 9h45. La dame au visage très crémé et le monsieur avec les lunettes rondes, malgré le fait qu’ils arboraient un badge montrant qu’ils faisaient partie de la désorganisation de ces primaires socialistes, on aurait dit qu’ils débarquaient toutes les cinq minutes. Probablement des poissons rouges qu’on a sortis de leur bocal, qu’on a déguisé en gens d’apparence bien sur eux, entre... [Lire la suite]
28 novembre 2016

a-t-on fait le bon choix, le franc choix ?

François Deuxième a été proclamé roi de la primaire des Républicains, hier soir. Pas auto-proclamé, non, carrément élu, plébiscité voire ratifier. Impossible de contester sa victoire. Il sera donc probablement notre prochain président de la République. J’ai encore une fois misé sur le mauvais cheval. J’ai misé deux euros mais j’ai perdu. J’ai l’habitude. Déjà, pour les primaires socialistes, en 2011, j’avais perdu. Déjà, en 2007, j’avais perdu. De toute façon, dès que je veux voter pour une femme, je perds. Alors, mesdames, si vous... [Lire la suite]
10 juin 2016

les temps ne sont pas durs pour tout le monde

Les temps ne sont pas durs pour tout le monde et je suis stupéfait d’avoir vu que les grévistes faisaient des quêtes pour tenter de renflouer leurs finances, un peu à plat à force de cumuler les jours sans travailler et sans motif pour ne pas y être allé. Car la grève n’est pas un motif recevable pour un patron. Tu ne te présentes pas à ton poste, si tu n’as pas posé de congés, de RTT ou si tu ne peux pas fournir un arrêt maladie, tu es considéré comme totalement absent et il n’y a alors aucune raison pour que tu sois payé pour cette... [Lire la suite]
14 décembre 2015

un soulagement, malgré tout

Encore une fois, hier soir, j’ai ressenti de la fierté au vu des résultats de ce deuxième tour des élections régionales de 2015. De la fierté après la crainte et le découragement de la semaine précédente. Les français se sont réveillés et ont fait ce qu’il fallait pour qu’aucune région ne soit accaparée par ceux qu’on connaît (peut-être mal mais tant pis, ce qu’on en connaît, ça suffit, à mon sens), de la fierté pour ce sursaut républicain et qu’on ne se méprenne pas sur le sens de ce mot qui, lui aussi, a été accaparé par un parti de... [Lire la suite]
01 mai 2014

ferme la porte, bonheur et parle plus bas

Ferme la porte, bonheur et parle plus bas car on pourrait bien nous entendre. Ce que j’ai à te dire, dans ce monde où tout pourrait être sur écoute, surveillé, filmé, enregistré, j’aimerais que ça reste entre nous. Parce que ça y est. Maintenant que la date est validée par le dépôt du dossier à la mairie, nous entrons dans la dernière ligne droite avant l’union sacrée. Mais comme la dame qui nous a reçus hier après-midi nous a demandé combien d’invités nous avions prévu pour la cérémonie, je lui ai dit une quinzaine, pas plus, je ne... [Lire la suite]