05 septembre 2019

c’est une première, pour moi, d’avoir 60 ans

Je voudrais vous remercier, toutes et tous, d’être venus m’honorer à ma juste valeur à l’occasion de ce nouvel anniversaire, d’autant plus nouveau pour moi que c’est la première fois que j’ai 60 ans… Non, je ne pense pas que ça soit un bon début de discours. D’abord, peut-être n’y aura-t-il aucune fête, aucune réunion de famille, aucun rassemblement d’amis, aucune manifestation de gilets jaunes et de casseurs réunis et en plus, je ne peux pas remercier tout le monde car, si fête il devait y avoir, je pense qu’il y aurait trop de... [Lire la suite]

13 décembre 2016

Virginia

Quand elle est arrivée au bureau, ce matin, à 6h et quelques, Virginia (en réalité, elle se prénomme Virginie mais comme je ne veux pas prendre le risque qu’on la reconnaisse… question de respect du droit à l’image et à la vie privée…), elle est venue me claquer deux bises, comme chaque matin. Et Virginia, comment dire, c’est une petite nana de 26 ou 27 ans, en couple avec son mec, qui travaille également dans la société et ils ont deux enfants, deux petits garçons et puis voilà, quoi. Avec Virginia, nous avons travaillé dans le même... [Lire la suite]
17 octobre 2016

L. de la R.

Ludovine Dutheil de la Rochère, née Mégret d’Étigny de Sérilly a peut-être des ascendances nobles mais son combat ne l’est pas. Je veux dire par là qu’on ne peut pas insister sur ses origines avec un nom pareil et être d’avant-garde. Elle en est la preuve flagrante. Je n’ai rien contre elle, a priori sauf qu’en réalité, j’ai tout contre elle. Et pourtant, Dieu (le sien) sait combien je n’aimerais pas être tout contre elle. Sauf pour lui faire sentir mon mépris. Tu le sens mon mépris bien dur, Ludovine ? Profites, c’est cadeau, ce... [Lire la suite]
20 octobre 2015

trente-cinq ans après

Je me souviens très bien de ce rendez-vous imaginaire que j’ai évoqué dans le billet d’hier. Je me souviens très bien que j’avais à peine un peu plus de vingt ans. J’étais dans mes illusions les plus intenses, je pensais que Paris m’attendait à bras ouverts mais il ne m’a pas pris dedans. Pas comme dans la chanson. Et j’avais imaginé que je serai le grand écrivain de la fin du siècle dernier. Et si le siècle dernier a bien connu une fin digne de ce nom, il n’en fut pas de même pour moi car personne ne sait qui je suis. Et pour le plus... [Lire la suite]