10 juin 2019

ça ne sentirait pas un peu fort la banane, là ?

Ça ne sentirait pas un peu fort la banane, là ? Bon, d’accord, je sais que malgré l’heure (14h45), je n’ai pas encore pris ma douche mais je porte un slip et un bermuda en jeans par-dessus alors, ça ne peut pas venir de moi. Je sais, c’est de l’humour douteux mais là, j’en ai assez, depuis 11h, ce matin, je suis en cuisine, pour le repas de ce midi (déjà disparu), pour le gâteau au citron que je voulais faire pour le président, le plat avec des boulettes de bœuf maison aux coquillettes que j’ai fait d’avance pour dans la semaine,... [Lire la suite]

06 juin 2019

chercher une idée de cadeau

Ce seront bientôt nos cinq ans de mariage, pffft, c’est surtout symbolique, on n’en est plus à ces futilités-là. Oui, c’est vrai, on a beau dire qu’on s’en fout mais au fond de nous, on y pense et ça rappelle surtout qu’on avait passé un super moment entre amis et un peu en famille, juste les plus proches des proches (j’aime bien avoir des proches sous les yeux) et malgré tout, chaque année, depuis le premier anniversaire, je regarde de quoi sont faites nos noces avec un an de plus. Évidemment, parfois, ça fait sourire. Comme les... [Lire la suite]
27 novembre 2018

Épaminondas et Arago

Épaminondas et Arago sont les deux personnages centraux des deux rébus que je vous ai proposés, il y a cinq jours. Le 22 novembre, pour être très précis car j’aime quand les choses sont justes. Et donc, comme je n’ai eu que moins de 0.001% de retour sur ces deux énigmes, je me dis là, que le temps imparti est dépassé et qu’après l’heure, ce n’est plus l’heure. Dans quelques minutes, sans doute une ou deux poignées, nous déjeunerons avec le président et moi, j’ai pensé que d’ici là, je pouvais venir ici, pour le billet du jour. Notre... [Lire la suite]
26 juin 2018

et la tortue, cette idiote, qui respire par les fesses

On savait déjà que l’oursin n’avait qu’un seul orifice qui lui sert à la fois de bouche et d’anus (c’est pour ça que je n’en ai jamais embrassé un langoureusement car je me suis toujours méfié, si jamais il était en mode anus, je n’aurais pas aimé lui rouler un patin – remarquez, en même temps, comme dit Macron, je n’ai même jamais une simple bise à aucun oursin. Je n’en ai jamais eu dans mon assiette non plus. Je sais juste que ça pique. Et que les amateurs disent que c’est très bon. En dehors de ça, les oursins et moi, ça fait deux.... [Lire la suite]
07 février 2018

l'assistant asocial

J’ai rendez-vous dans une cité HLM de Bargesse, il faut que j’aille discuter avec un monsieur qui vit seul et qui n’a peut-être plus ni les moyens ni les facultés de se gérer son appartement. Alors, on m’a missionné pour me rendre compte de la situation. J’avoue que je suis un peu impressionné car c’est ma première visite. Comme j’allais me rendre dans ce qu’on appelle un endroit un peu zone, j’ai choisi d’y aller en jeans, sweat-shirt à capuche et blouson doudoune car il ne fait pas chaud du tout, en ce moment. Et me voilà parti.... [Lire la suite]
06 septembre 2017

alors, on part ou on ne part pas ?

Contre toute attente, aux dernières nouvelles, il semblerait bien que l’on va partir, comme nous l’avions prévu, il y a deux ou trois mois. Partir sur la Costa Brava, pendant une semaine, à partir de dimanche prochain (j’informe que le blog sera plus que probablement fermé à cette occasion car la señorita, elle sera pas là) mais j’ai encore quelques doutes. « Quelques doutes m’habitent », viens-je de chuchoter à l’oreille de mon sexe que je viens de réveiller alors qu’il était tranquillement en train de se reposer dans mon... [Lire la suite]

17 février 2017

Philippe a une araignée dans le slip

Que ceux qui se sont inquiétés pour moi (et je peux vous avouer qu’ils ne sont pas légion) soient soulagés car je n’avais pas de migraine, hier même si j’ai publié un poème, hier. Il ne faudrait pas croire qu’un madrigal équivaut systématiquement à une céphalée. Parfois, je peux avoir envie de prendre quelques vers comme ça, juste pour le plaisir. Et quand j’ai découvert ce texte de Rimbaud, je suis tombé sous le charme tout en me demandant si ce n’était pas un faux. Mais non, même s’il n’est pas typique de l’écriture rimbaldienne, il... [Lire la suite]
04 novembre 2016

pendant ce temps, dans le cabinet de consultation

Je pense que je n’ai pas tout compris. Soit je me suis fait avoir dans les grandes largeurs, soit je n’ai pas tout compris. J’espère seulement (et surtout) que c’est moi qui n’ai pas tout compris. Je m’explique : hier, je suis allé consulter un spécialiste pour les maladies liées à la poésie parce que j’avais un début de poétite (voir billet d’avant d’hier) et j’en ai fait un compte rendu que je trouve parfaitement résumé (voir billet d’hier.) Sauf que, sur le moment, je n’ai pas fait plus attention que ça mais quand même,... [Lire la suite]
01 octobre 2016

Le patron m’a offert 6 mètres de tissu rayé que je trouve très beau. Le tissu. Je précise que c’est le tissu que je trouve très beau. Pas les 6 mètres. Sinon, j’aurais mis un « x » à très beaux. Enfin, à beaux mais pas à très, évidemment, cette question ! C’est un tissu rayé avec du vert (deux nuances), du jaune (deux nuances aussi) et deux nuances de gris. On aurait pu en avoir 50, des nuances de gris, mais je ne suis pas très attaché à cette couleur en particulier. En fait, je dis ça mais si, un peu quand même. ... [Lire la suite]
16 août 2016

la faute à Bécassine

Si je publie tard, aujourd’hui, ce n’est pas que la faute à la chaleur mais aussi et surtout celle à Bécassine. On ne dit pas la faute à Bécassine, mais la faute de Bécassine. D’accord. Je sais. Mais on ne va pas chipoter avec la touffeur qu’on subit, si ? Non. Je ne crois pas. Je reprends. Donc, aujourd’hui, je publie mon billet quotidien à près de 17h car je suis allé chez ma cousine qui m’a servi un déjeuner de Noël en plein mois d’août et ensuite, nous sommes allés voir la petite maison qu’elle va prendre en location à... [Lire la suite]