12 juin 2021

questions pour des champions

Ça y est, à 18h, hier, j’ai su de quoi j’allais parler ce matin. Et en voulant jeter mes idées dans un document Word, j’ai commencé à écrire l’intégralité du billet. Je vais vous raconter comment ça s’est fait, tout ça. Déjà, j’ai commencé à parler de la situation : ça s’est passé dans le tram, c’était le moment où je rentrais chez moi pour déjeuner et j’étais en train de lire, comme toujours, dès que je peux me poser. Et à un moment, j’ai entendu une femme noire parler. Si, sans m’être retourné, j’ai su qu’elle était noire car... [Lire la suite]

11 juin 2021

on s’organise lentement mais sûrement

Maintenant que Chouchou est revenu. Pour les  plus curieux, je l’ai embauché à mon service depuis le 9 juin 2018 – tiens, ça fait presque pile trois ans !  – et on peut le lire dans le billet de ce jour-là « Chouchou entre officiellement  à mon service » et pour celles et ceux qui n’auraient ni l’envie, ni le besoin, ni le courage d’aller chercher à lire ce « vieux » billet, je vais résumer la situation : Chouchou est mon valet de pied et mon homme de main. Une espèce de majordome combiné... [Lire la suite]
06 février 2021

droit dans tes yeux

C’est alors que nous nous sommes retrouvés à nous regarder droit dans les yeux, intensément, comme ça nous arrive, de temps en temps quand nous avons celui de passer un moment ensemble. Et moi, j’aime particulièrement ces instants partagés avec toi car alors, je me dis que j’ai vraiment beaucoup de chance. Parce que si nous ne nous étions pas connus, je n’aurais jamais ressenti ce que je ressens, alors. À chaque fois. Quelque chose qui n’est pas facile à décrire. Quelque chose qui va bien au-delà de nous. Et là, je sais que je suis... [Lire la suite]
15 septembre 2020

chacun chez soi et les moutons seront bien gardés

On l’a appris hier après-midi, peu après 15h, de la bouche même de la préfète de Gironde, nous ne sommes pas entrés en reconfinement mais peu s’en est fallu. Ce qu’il faut en retenir (si je n’ai rien oublié car entre temps, une nuit m’est littéralement passée dessus), c’est que la situation est catastrophique, chez nous mais que nous n’allons pas nous mettre en réclusion. C’est déjà ça. Même si certains auraient mérité de l’être mais en même temps, c’est facile pour moi de dire ça car je le sais très bien que l’herbe est toujours plus... [Lire la suite]
13 avril 2020

allo, t’es en confinement ? (billet non garanti sans coronavirus)

Allo, bonjour, c’est moi. Bonjour, c’est moi aussi. Ça va ? Bof et toi ? Bof aussi. Tu sais, en ce moment, on n’a pas le choix, si on n’est pas malade, il faut bien que ça aille. Ouais, moi aussi. C’est vrai que cette période de confinement n’a pas élevé le niveau des communications entre les gens, globalement parlant, j’entends. En temps normal, celui d’avant, qu’on ne retrouvera peut-être  jamais plus vraiment, on avait déjà un niveau assez bas, quand on entendait des gens parler à d’autres, dans leur portable,... [Lire la suite]
30 mars 2020

gâcher mon confinement (billet non garanti sans coronavirus)

En réalité, je viens de comprendre que pire que le confinement, comme situation, il y a celles et ceux qui viennent vous le gâcher. Bon, déjà, même si je dois reconnaître que ce mode de vie en position recluse à 80% de mon temps me conviendrait presque parce que, après tout, ce n’est pas si désagréable que ça de rester un peu chez soi surtout si on n’a pas de problème de santé majeur (ou de problème majeur de santé ?), je dois également dire que j’ai un peu hâte de retrouver certaines bonnes vieilles habitudes : aller... [Lire la suite]

28 février 2020

exclusif ! Une photo du président (le mien)

Une fois ne sera pas coutume, à la fin de cet article, je vais publier une photo du président (le mien) et je peux vous dire que c’est un événement à la hauteur du deux mille cinq cent dix-huitième billet de ce blog, écrit à près de 21h, hier soir. Une fois n’est pas coutume car dans ce blog, j’ai pris soin et j’ai pris le parti de ne pas montrer mes proches en photos, sauf s’ils sont dans une situation ridiculissme, ce qui ne leur arrive jamais, bien sûr parce qu’on a les proches et les amis qu’on mérite et les miens, sont à la... [Lire la suite]
12 juin 2019

trois indices pour savoir où je suis

Aujourd’hui, je ne suis pas là. Et pour ne pas faire un trou dans la séquence de publication de mes billets, j’ai écrit celui-ci hier, l’aujourd’hui de la veille et lendemain du jour concerné. J’aime bien écrire des choses apparemment embrouillées, moi, de temps en temps, je ne m’en lasse jamais. Bref, je ne suis pas là mais je n’allais pas laisser un jour sans billet dans mon blog quotidien. Parce que sinon, c’est le début du je-m’en-foutisme et je n’aimerais pas me retrouver dans cette situation-là. Je ne suis pas là mais je ne... [Lire la suite]
05 mai 2019

soirée arrosée, nuit agitée ?

Avec modération qu’on n’arrête pas de nous dire. Oui, avec modération mais en bonne compagnie. Cette soirée a vraiment été très sympa même si nous n’étions pas si nombreux que ça (je n’aurais donc pas plus que quelques admirateurs, à peine deux poignées ?), à la limite, ce n’est ni grave, ni important car l’essentiel, outre que c’est le fait de participer, c’est que ceux qui étaient là faisaient partie de ceux qui m’importaient le plus. Comme je l’ai dit dans mon discours, merci à ceux qui sont venus d’avoir été là et surtout,... [Lire la suite]
15 septembre 2018

il y a toujours un moment où il faut partir

Il faut savoir se retirer. Toujours. Il faut sentir quand c’est le moment. Celui après lequel, ce sera le moment de trop. Se retirer à temps. Ça demande une certaine finesse d’esprit et d’analyse de la situation. Se retirer. Un peu comme ce moyen de contraception qui était en pratique au moment où j’ai été conçu. Attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit même s’il y a une forte présomption que ça se soit quand même passé comme ça. Je ne peux pas trop en parler car même si j’y étais, j’étais dans un état qui ne pouvait... [Lire la suite]