09 août 2019

un bon petit soldat

Je crois que malgré mes airs rebelles (et parfois, je n’ai pas que l’air, j’ai aussi les paroles), je suis un bon petit soldat. En effet, que quand on me dit quelque chose, même si souvent, je n’en fais qu’à ma tête, les autres fois (dans quelle proportion ?), j’écoute ce qu’on me dit et je fais là où on me dit de faire (et même éventuellement dans le caniveau) et un point c’est tout. C’est surtout vrai, tout ça, quand ce qu’on me demande vient d’une autorité reconnue. J’ai un sens profond (tu le sens, mon sens... [Lire la suite]

11 février 2018

et soudain, Marseille me tend les bras

Pendant que sur Fip, on entend Polo dans sa reprise de « À Paris », soudain, Marseille vient de me siffler, du coup, je me suis retourné car ce n’est pas tout à fait faux, je suis un peu un mec facile.  « Les ennuis, y en n’a pas qu’à Paris, y en a dans l’monde entier oui, mais dans l’monde entier, y a pas partout Paris, v’là l’ennui… » Sauf que moi, ce n’est pas Paris qui me prendra dans ses bras, en cette année 2018 mais bel et bien Marseille qui me fait de l’œil et qui fait déjà battre mon cœur comme si... [Lire la suite]
08 mai 2017

je chante sur mon chemin

Je chante, je chante soir et matin, je chante sur mon chemin… Je ne sais pas pourquoi mais j’ai le cœur léger, aujourd’hui. Je me sens bien. Calme et détendu. Plein d’espoir. Rassuré et prêt à continuer sur la même route. Je chante sur mon chemin car je suis content, je suis heureux. Il y a des moments importants dans une vie et aujourd’hui en est un. Ça ne durera peut-être pas alors, j’en profite. Au moins quelques heures. Je chante sur mon chemin et je siffle dans ma tête. Jusque sur la colline, là-bas. Maintenant, j’en suis sûr,... [Lire la suite]
31 mai 2015

la fête à mémère

Ce n’est pas que parce qu’il est le premier élu de Bordeaux, là où je vis depuis plus de quinze ans, maintenant, que je suis un inconditionnel d’Alain Juppé mais j’avoue que j’ai de la sympathie pour lui. Et même si ça ne saute pas aux yeux qu’il est le prince charmant venu embrasser la belle au bois dormant pour lui faire rouvrir les yeux après des décennies de léthargie, il a fait ce qu’il fallait pour réveiller la belle endormie qu’était devenue Bordeaux, en se piquant un doigt à une aiguille de Chaban-Delmas. Autres temps, autres... [Lire la suite]