04 novembre 2017

l'énergie positive (du désespoir ?)

Allez savoir pourquoi, alors que c’est la fin d’une semaine un peu difficile, j’ai eu la (bonne) idée et la (bonne) énergie d’aller faire du cardio, ce matin, à la salle près de chez moi. Comme ça, pour voir si je pouvais m’épuiser encore un peu plus. Et mine de rien, j’ai fait 48 minutes à 6 km/h et je n’ai pas vu le temps passer et je me sens plutôt bien, là, maintenant. Tout en sachant que si je me pose trop confortablement, dans le canapé, par exemple, je risque de fermer les yeux et alors là, qui sait ce qui pourrait se passer... [Lire la suite]

08 avril 2017

les pieds dans le plat

Tout à l’heure, après avoir planté quelques nouvelles fleurs dans les grands bacs et remis des persils plat et frisé dans potager suspendu, nous avons sorti la table et les fauteuils de jardin de sous leur bâche et nous nous sommes, je me suis un peu salopé les mains et les ongles. Parce que tripoter la terre à mains nues, c’est peut-être bien comme contact mais après, sous les ongles, je ne vous dis pas. Alors, comme je devais prendre une douche, j’y suis allé et je me suis même lavé les cheveux et comme ces derniers ont tendance à... [Lire la suite]
19 avril 2016

réflexions sur les handicapés pendant qu'on est sous la douche

Parfois, c’est quand je prends ma douche d’après ma journée de boulot que me vient l’idée du billet que je vais écrire dans la foulée, une fois que je suis séché, habillé et éventuellement peigné si je me suis lavé les cheveux, comme aujourd’hui. Sauf que d’autres fois, je suis éventuellement tout nu quand je viens écrire, une chose qui m’est venue en tête alors que je me shampooinais ou alors que me raclais le sol de la douche pour qu’il n’y ait pas trop d’eau qui stagne et après, ça sent le renfermé et tout ça et tout ça. Oui, des... [Lire la suite]
18 octobre 2015

et Juliette

Un samedi à peine un peu plus inhabituel que ceux que je fréquente, d’ordinaire. C’est ce que j’ai vécu, principalement dans l’après-midi. En temps normal, comme je débauche avant le déjeuner et que ma semaine de travail est enfin terminée, je me fais la grosse douche et le gros shampoing qui vont bien afin d’avoir le plaisir de me sentir vraiment en week-end. Ensuite, c’est souvent le repas du midi, la plupart du temps avec les restes d’un plat préparé pour un soir de la semaine qui vient de s’écouler. C’est pratique, je n’ai qu’à le... [Lire la suite]
01 août 2015

se faire passer dessus

Normalement, quand je rentre du boulot, en fin de matinée, le samedi, après une semaine toujours relativement bien chargée, j’aime bien passer sous la douche pour me laver de tout :, me laver de toute odeur de poisson, me laver de toute notion de travail et me laver de tout soupçon. Je mets mes vêtements dans le lave-linge (ah ben non, je ne l’ai pas encore fait aujourd’hui, ça sera pour tout à l’heure, tiens…) et je redeviens un homme neuf. Enfin presque. Plutôt en bon état comme neuf car à mon âge, ce serait pure folie que de... [Lire la suite]