21 février 2019

un jour, mon prince viendra

J’étais en train de profiter de faire mon ménage, avec ma blouse à petites fleurs et mon fichu sur la tête, bien déguisé en femme de ménage du siècle dernier quand je n’ai pas du tout vu de prince passer à cheval. Et justement, le fait de ne pas en voir un passer du tout, ça m’a mis la puce à l’oreille et je me suis dit qu’après une vie déjà bien remplie mais pas toujours de façon très efficace ou satisfaisante, pourquoi ça ne pourrait pas être mon tour. Alors, je suis allé retirer le bout de vieux tissu que j’avais pour cacher mes... [Lire la suite]

04 janvier 2017

le 4, jour des maths ?

C’est décidé. Chaque quatre de chaque mois, je vais essayer de me mettre aux mathématiques et en profiter pour vous faire partager mes éventuelles compréhensions mais surtout, des nombreux problèmes que je ne saurai jamais résoudre puisque je n’aime pas les maths, a priori et que j’ai toujours été nul dans cette matière, qui ne me faisait pas rêver. Changeons l’ordre des choses établies. Et voyons ce que ça peut donner après avoir pioché dans la liste des théorèmes non résolus sur Internet (parce que j’ai sauté toutes les tables de... [Lire la suite]
08 mai 2014

faire le 18

Y a quelque chose qui m'a toujours amusé, pas vraiment surpris parce que je crois que je peux comprendre, c'est l'antinomie qui existe entre le travail des pompiers et l'image qu'ils donnent. En effet, les pompiers, ils sont là, entre autres, pour éteindre des feux, tous les feux. Et les pompiers, en même temps, ce sont des allumeurs. Je connais peu de gens qui ne sont pas insensibles à leur charme, certes dû à leur uniforme mais si en plus, le gars qu'est dedans, dans l'uniforme, il est comme sur les photos des calendriers, je... [Lire la suite]
04 février 2014

amour, coquillages et crustacés

Il était une fois, une moule d’Irlande, catholique, élevée sous de nombreux principes et qui, de par cette éducation, était d’une pudeur et d’une pruderie incroyables. Elle était courtisée par un de ses voisins, une coque mâle qui se disait qu’il ferait bien le coq, orico pour séduire la moule, cot codec. Il la regardait avec des yeux de merlan frit et ça la faisait rougir car sa mère lui avait si souvent dit de se méfier pour ne pas finir à la crème. De toute façon, la moule ne sortait jamais sans ses praires et sœurs. Sauf ce... [Lire la suite]
Posté par sibal33 à 14:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,