23 octobre 2019

on entre de plus en plus dans l’automne profond

Franchement ? Hier après-midi, je suis resté cloîtré chez moi, je n’ose pas dire reclus car ça on pourrait alors m’assimiler à Patrick Balkany dans sa cellule et il y a des comparaisons que je ne suis pas encore prêt à entendre en ce qui me concerne. Je suis donc resté enfermé chez moi car j’avais déjà fait pas mal de choses toute la matinée et j’avais envie de me poser un peu. Me poser et me reposer. Envie de poser mes valises. Envie de dire «pouce ! » et de faire une pause et me pauser et me repauser. Oui, je sais,... [Lire la suite]

27 août 2018

deuxième week-end à Biscarrosse : le contrôle des connaissances

Eh bien voilà, le week-end est terminé. Pour ta première fois à Biscarrosse, ça ne s’est pas trop mal passé, qu’est-ce que tu en dis, toi, Chouchou ? Tu es content, je comprends. En tout cas, tu en as profité, toi, tu t’es bien reposé, toi aussi. Si, plus que moi. Ça aurait dû être le contraire mais bon, c’est vrai que tant que je ne me pose pas sérieusement, j’ai du mal à rester en place. Je suis une pile et parfois, il faut me débrancher et là, oui, je me détends. Je fais relâche. Tu as particulièrement aimé les desserts que... [Lire la suite]
28 février 2017

toiser l'autre, là

Je n’étais absolument pas motivé mais je me suis forcé. D’abord, parce que Laura, la femme de ménage, est revenue aujourd’hui, après dix jours d’arrêt maladie et donc, comme je ne sais pas me reposer ici quand elle est là, ni là quand elle est ici, je me suis dit que le mieux, tant qu’à être crevé, c’était d’aller en remettre une couche à la salle de gym. Mais juste histoire de faire du tapis, 48 minutes plus 4  de récupération. Vitesse moyenne, 6km/h, pas plus parce qu’il ne faut pas pousser grand-mère dans les orties. Comme... [Lire la suite]