24 mars 2017

Auf dem Weg der Rückkehr

Quand on est sur la route du retour, même si nous ne sommes qu’un vendredi et que je ne reprendrai le travail que mardi matin, on sait que c’est déjà la fin des vacances. On aura beau se dire qu’il reste encore un peu plus de trois jours un peu tranquilles, on sait que c’est inéluctable et que rien n’y pourra faire. Quand on n’est pas en retraite, c’est ainsi que les choses se passent. À chaque fois que je vois Arnold et que nous nous quittons, car il faut bien se quitter, à chaque fois, j’ai la gorge serrée et une terrible envie de... [Lire la suite]