23 octobre 2019

on entre de plus en plus dans l’automne profond

Franchement ? Hier après-midi, je suis resté cloîtré chez moi, je n’ose pas dire reclus car ça on pourrait alors m’assimiler à Patrick Balkany dans sa cellule et il y a des comparaisons que je ne suis pas encore prêt à entendre en ce qui me concerne. Je suis donc resté enfermé chez moi car j’avais déjà fait pas mal de choses toute la matinée et j’avais envie de me poser un peu. Me poser et me reposer. Envie de poser mes valises. Envie de dire «pouce ! » et de faire une pause et me pauser et me repauser. Oui, je sais,... [Lire la suite]