17 mai 2020

se moucher dans une serviette (billet déconfiné)

Il y a un moment que je n’avais pas regardé l’émission Un dîner presque parfait et là, cette semaine, je me suis tapé les 5 épisodes spéciales « au camping » en replay sur trois jours. Et j’en ai eu plein les yeux et plein les oreilles. Car j’avais oublié combien souvent, le niveau de certains candidats était déplorable et je ne parle pas spécialement de cuisine, quand je dis ça, je parle en général. Ça contient aussi et surtout le langage, le vocabulaire et tout ce qui concerne l’expression orale. Et là, franchement, au... [Lire la suite]

25 avril 2020

ce qu’on ne peut plus faire avec (billet contaminé au Covid 19)

C’est idiot mais il y a des tas de choses qu’on ne peut plus faire avec son masque, devenu ou sur le point de devenir obligatoire. Et chaque jour qui passe, monotone, toujours pareil au précédent et au suivant, je liste toutes ces choses devenus impossibles à faire quand on porte le sien, de masque. Déjà, on ne peut plus manger ni boire, sinon, on s’en met partout et on salit ses vêtements comme un gros dégueulasse qui n’a aucune éducation. Mais on peut bâiller sans mettre sa main devant… On ne peut plus se moucher non plus, avec son... [Lire la suite]
06 mars 2020

qui va à la chassie…

Hier, j’ai évoqué le mucus nasal et aujourd’hui, je voudrais parler des crottes d’yeux (ou crotte d’œil pour Jean-Marie Le Pen) car je suis en pleine période pipi-caca, ça devrait durer deux jours mais pas plus, normalement. Ça me prend, de temps en temps. Et ça disparaît tout aussi vite que c’est venu. À peine le temps de se moucher et hop, je passe et je pense à autre chose. Ça va, ça vient, quoi, en fait. Et le caca d’œil, c’est étrange mais on n’en parle quasiment jamais. Encore moins que la mucophagie ou la mucophilie. Et moi,... [Lire la suite]
20 août 2016

les princesses, ça ne fait pas caca

Les filles, elles ont des avantages que n’ont pas les garçons. Elles ont aussi beaucoup plus d’inconvénients que d’avantages mais les avantages qu’elles ont, c’est loin d’être négligeable. Parce que les filles, quelque part, ce sont toujours des princesses. C’est celle de leur papa, celle de leur grand-père, celle de leur grand-frère, celle de leur meilleur ami et/ou celle de leur amoureux. Alors que les garçons, eux, ils sont loin d’être le prince de tout leur entourage. Ils sont le petit homme de la famille, celui qui joue au dur et... [Lire la suite]