15 mars 2021

la polenta

Hé, Stéphane, il n’y a pas que toi qui es capable de faire des trucs inutiles. Moi aussi, je peux  m’y mettre et tu sais quoi, en plus ? En tant que prof de sports rectangulaire (le prof, rectangulaire, pas les sports, hein – je le précise si jamais il y a des nouveaux lecteurs, ici) Ah oui, Jean-Michel ? Tu as pensé à quoi ? J’ai pensé et déjà ça, ça n’est pas rien. Ça m’a pris un peu de temps car je suis meilleur au physique qu’à la réflexion mais comme j’ai un mental de sportif, il n’y a rien que je ne puisse... [Lire la suite]

21 juillet 2016

je me démène, âgé

Pas toujours simple de se retrouver dans un nouvel appartement avec beaucoup de nouveaux meubles et pas encore la moitié de ses affaires déballées. Pas toujours simple car en plus, quand on se lève aussi tôt que moi, on n’a pas toujours envie de s’y mettre l’après-midi alors qu’un fauteuil tout neuf vous tend ses bras (ou le canapé, idem sans oublier le lit qui a besoin d’être rassuré, lui aussi, dans cette chambre inconnue pour lui) et donc, parfois, ça accentue le coup de mou que je suis en train de vivre depuis ma reprise. Je... [Lire la suite]
06 juillet 2015

les volets clos

Tu me regardes dormir pendant que je fais semblant. Pendant que je suis allongé sur ce transat, mi soleil mi ombre. Pendant que la chaleur ne fait pas semblant de nous accabler, surtout après l’heure du déjeuner. Tu me regardes dormir alors que je n’ai que les yeux clos mais pas l’esprit. Je sens ton regard sur moi sans pouvoir véritablement le définir. En définir l’intensité, la curiosité ni l’envie. Tu ne fais pas semblant de ne pas dormir, toi, je le sens. Même les yeux fermés. Je sens que tu es là, bien éveillé, presque à l’affût.... [Lire la suite]