16 novembre 2017

le piquet de grève

Bon, ça suffit maintenant. Je me suis mis en grève afin de montrer mon mécontentement contre le fait de ne pas avoir de chauffage depuis dix jours environ. Si encore on était en été, passe encore mais là, non. Il fait proche de zéro le matin et moi, c’est un appartement avec terrasse que j’ai acheté, il y a un an et demi, pas un igloo. Et le premier qui me chante « igloo, igloo, igloo, il est des nôtres, il a bu son verre comme les au-autres », je lui balance ce qui me passe sous la main sur la gueule. Non mais sans... [Lire la suite]

31 août 2017

licence expirée

Vous savez quoi ? Il y a des jours où il n’y a rien qui va. Ça a commencé par le fait que je doive me lever plus tôt que d’habitude car depuis le début de la semaine, la facturière de nuit est malade et comme nous sommes déjà en effectifs réduits car 1/3 du personnel de jour est en vacances, qui c’est qui s’y est collé ? C’est bibi. C’est chéri bibi ! Donc, depuis 3 matins, je fais son travail et je fais le mien, le tout en un temps plus nocturne que diurne et je suis sur les rotules, comment veux-tu, comment... [Lire la suite]
08 mai 2017

je chante sur mon chemin

Je chante, je chante soir et matin, je chante sur mon chemin… Je ne sais pas pourquoi mais j’ai le cœur léger, aujourd’hui. Je me sens bien. Calme et détendu. Plein d’espoir. Rassuré et prêt à continuer sur la même route. Je chante sur mon chemin car je suis content, je suis heureux. Il y a des moments importants dans une vie et aujourd’hui en est un. Ça ne durera peut-être pas alors, j’en profite. Au moins quelques heures. Je chante sur mon chemin et je siffle dans ma tête. Jusque sur la colline, là-bas. Maintenant, j’en suis sûr,... [Lire la suite]
14 décembre 2015

un soulagement, malgré tout

Encore une fois, hier soir, j’ai ressenti de la fierté au vu des résultats de ce deuxième tour des élections régionales de 2015. De la fierté après la crainte et le découragement de la semaine précédente. Les français se sont réveillés et ont fait ce qu’il fallait pour qu’aucune région ne soit accaparée par ceux qu’on connaît (peut-être mal mais tant pis, ce qu’on en connaît, ça suffit, à mon sens), de la fierté pour ce sursaut républicain et qu’on ne se méprenne pas sur le sens de ce mot qui, lui aussi, a été accaparé par un parti de... [Lire la suite]
04 décembre 2015

indiscrétions

Non, ça ne va pas. Ça ne va pas du tout. Quand j’ai accepté de répondre à un questionnaire chez Renault, avant-hier, je pensais juste noter mon degré de satisfaction dans l’achat de ma nouvelle voiture et dans les explications du monsieur pour la prise en mains. Non, moi, je n’étais qu’innocence aux pleines mains, candide et naïf. Si j’avais su… je suis donc la preuve vivante qu’on abuse des consommateurs. Car j’étais loin de me douter que je serais filmé, photographié, espionné dans les moindres détails de mon intimité la plus... [Lire la suite]
03 décembre 2015

Captur d'images d'autosatisfaction (I can't get no)

Je vous le disais, hier,  je suis content de ma nouvelle voiture, voyez plutôt… En plus, je m’étais habillé assorti, si ça, ça n’est pas la classe… Et même les chaussures, hein, ça a de la gueule, non ?... Bon, demain, les choses sérieuses reprennent leur cours et moi, je me remettrai à écrire…
Posté par sibal33 à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
06 octobre 2015

mes auvergnats

Elle est à toi, cette chanson, toi l’aveugle, qui sans façon, ne m’a pas vu faire quand j’ai fait des grimaces derrière ton dos et que je t’ai tiré la langue (de bœuf) alors que ça ne m’a rien apporté de plus qu’une toute petite satisfaction éphémère pour ne pas dire futile. Mais j’aime bien joindre le futile à l’agréable. Et ma foi (de veau), comme au royaume des aveugles, les borgnes sont rois, dorénavant, je promets d’essayer de ne plus jamais dépasser les borgnes. Elle est à toi, cette chanson, toi le tétraplégique qui sans... [Lire la suite]